Chargement Évènements

« Tous les Évènements

  • Cet évènement est passé

Conférence: Fenêtres sur l’Islam

mai 19 @ 19 h 00 min - 21 h 00 min

En 2022, Ferid Racim Chikhi a publié ses réflexions sur la façon dont les Islamistes ont envahit l’espace politique et social de pays musulmans, dont l’Algérie, mais aussi de pays non-musulmans tel le Québec.

‘’Fenêtres sur l’islam, ses musulmans, ses islamistes’’

Dans cet ouvrage et partant de sa propre expérience, il propose une lecture des signes et des voies suivies par les islamistes pour occuper des espaces sociétaux au Québec. Cet essai n’est pas un essai qui porte sur les valeurs, les dogmes, ou la pratique de la religion musulmane, mais c’en est un qui tente de décrypter, un tant soit peu, l’intrusion de l’islamisme dans les sociétés d’accueil. La problématique de l’Islam, de ses musulmans et de ses islamistes, ainsi que leurs présences au sein des sociétés comme celle du Québec et qui interpellent tout le monde.

De nos jours, nous dit l’auteur, deux concepts sont venus créer des confusions et des amalgames entre l’islam comme religion et l’islamisme comme « système phagocytant la religion » et le musulman comme pratiquant et l’islamiste comme « agent politique ».

Pour tenter de démêler ces concepts, il analyse des événements, des expériences et des faits vécus, en lien avec l’Islam et l’islamisme.

Depuis les accommodements raisonnables et selon sa propre perception il a observé qu’une ‘’incompréhension préfabriquée’’ était en voie d’être ‘’légitimée’’. Elle l’est encore de nos jours avec le concept ‘’d’islamophobie’’. Des politiques, des chroniqueurs, des influenceurs ainsi que des leaders d’organisations sociales poussent le bouchon trop loin et ils aident ainsi à la banalisation de la vraie personnalité citoyenne des musulmans tout en faisant une part belle aux auteurs des dérives qui jouent le double jeu de la victimisation et de la culpabilisation de la société québécoise.

Ferid Racim Chikhi, nous dit, la défense de la laïcité est le seul moyen pour mettre les religions au même niveau et les empêcher de nuire à la citoyenneté mettant tous les individus sur le même pallier sans discrimination, sans stigmatisation et bafouer les libertés collectives de tous. Il va sans dire que la tradition chrétienne du Québec n’est en aucun cas menacée, stigmatisée ou rabaissée.

L’auteur est un Québécois d’origine Algérienne, qui, comme la majorité de ses ex-compatriotes, a baigné dans la tradition musulmane pendant plus d’un demi-siècle. L’oralité a été le format de communication qui s’est imposé à tous, dans ce pays qui a connu une longue nuit coloniale, une indépendance chèrement acquise et une décennie noire œuvre des islamistes.

L’écoute et le respect des aînés ont été des valeurs intangibles jusqu’au jour où tout a basculé. Il s’en est suivi qu’il ne fallait jamais parler à la première personne du singulier. Parce que le faire c’était aller contre la règle générale qui incite à seulement parler du ’’NOUS’’. Un ‘’nous’’ impersonnel qui limite toutes les libertés individuelles. Tout devait se penser, se faire en fonction de la communauté. L’individu, la personne c’est l’infini et le néant. Pour exister le ‘’NOUS’’ prend le dessus, mais ce n’est pas le même ”NOUS” que nous connaissons au Québec. Depuis fort longtemps, Ferid, a travaillé sur ce concept. Il a tenté de le déconstruire et il dit avoir appris à mieux se connaitre, hors de la bulle initiale dans laquelle il avançait au pas et au rythme de la communauté, et cela sans perdre toutes les valeurs positives qui vont avec.

Au cours des années précédant son arrivée au Canada et son installation au Québec, par sa militance dans les rangs des laïcs algériens, il a été témoin de l’infiltration dans les rouages des institutions et de la transformation de la société Algérienne par les islamistes, héritiers par la langue des idéologies « baathistes et panarabistes ».

Où ? Au Centre humaniste du Québec, 1225 boulevard St-Joseph Est, salle 101.

La conférence en salle est payante5$ membre, 10$ non-membre. Il faudra présenter une preuve de vaccination et la capacité de la salle est limitée à 40 personnes.

Directives du gouvernement du Québec: le passeport vaccinal n’est plus obligatoire. En principe, le port du masque ne sera plus requis à la date de la conférence.

Quand ? Le jeudi 19mai 2022 à partir de 19h (heure avancée de l’Est).  Vous devez réserver à reservation@assohum.org (pas d’accent sur «reservation»). Les portes seront ouvertes à 18h 30. Les nouvelles humanistes seront présentées de 19h à 19h15. La conférence proprement dite commencera à 19h15. Comme d’habitude, il y aura une période de question.

La conférence sera enregistrée et mise en ligne plus tard et sera accessible sur notre chaîne youtube, QcHumaniste.

IMPORTANT : Vous aimeriez venir avec une personne qui n’a pas reçu cette invitation ? Veuillez nous fournir son nom et son adresse courriel pour nous permettre de lui en faire parvenir une. La projection est à 5 $ pour les membres AHQ et 10 $ pour les non-membres. Vous pouvez devenir membre sur place (25 $ par an) ou par Paypal sur notre site web.

Au plaisir de vous y rencontrer,

Michel Virard, coordinateur ciné-club et conférences

L’AHQ fonctionne uniquement avec des bénévoles et tout l’argent recueilli va à la programmation de conférences, de ciné-clubs et de publications humanistes. Un don, même minime, est la preuve indiscutable que vous appréciez ce que nous faisons et nous encourage non seulement à continuer mais à concevoir de nouvelles façons de rejoindre nos amis humanistes.

Faire un don

(notez que l’AHQ émet des reçus de charité pour les dons dont la somme annuelle égale ou dépasse 35$)

 

 

Détails

Date:
mai 19
Heure :
19 h 00 min - 21 h 00 min
Catégories d’évènement:
,

Organisateur

Michel Virard

Lieu

Centre humaniste du Québec
1225 St-Joseph est
Montréal, Québec H2J 2L7 Canada
+ Google Map
Téléphone :
514-333-5560
Voir Lieu site web

Poster le commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code