Rapport du président pour l’année 2019

par Juin 3, 2020Québec humaniste0 commentaires

Michel Virard

Michel Virard

Président de l'AHQ

Michel Virard est un des fondateurs de l’AHQ en 2005 avec Bernard Cloutier et Normand Baillargeon. Ingénieur et entrepreneur, il a également été administrateur des Sceptiques du Québec. il est depuis les tout débuts l’une des âmes dirigeantes de l’AHQ. Il est également secrétaire de Humanist Canada

Préambule

En 2019, décider de quel événement fut « la grande affaire » ne fut pas difficile : la décision de faire du Québec la première et seule province, ou État, formellement laïque restera pour les humanistes du Québec, et aussi pour ceux des autres provinces, LA nouvelle de l’année.

Évidemment, nous ne savons pas avec certitude quelle fut notre influence au niveau de la société et au niveau de nos gouvernements. Nos interventions depuis 2005 ont été nombreuses et cumulatives. Avec d’autres mouvements, nous poussons régulièrement à la roue : un État ne peut être réellement démocratique et professer l’égalité politique entre les citoyens s’il n’est pas d’abord un État laïque. La notion qu’un État puisse être en même temps régi par des principes religieux et être laïque, ou même simplement neutre religieusement, est un oxymore, c’est-à-dire une contradiction dans ses termes mêmes. Prétendre, comme le fait encore le gouvernement fédéral, qu’on peut être une monarchie de droit divin ET être simultanément un État religieusement neutre est simplement se moquer des citoyens. La référence à la « couronne » est omniprésente au Canada et au niveau provincial. C’est toujours à la « couronne » que vous vous opposez lors d’un procès criminel. Nos forces armées sont même redevenues « royales » après un bref interlude plus démocratique.

L’avenir nous dira si la réaction frileuse du Canada anglais à la loi 21 était justifiée par un réel souci de protéger des porteuses de signes religieux ou bien s’il s’agissait, une fois de plus, de rappeler aux Québécois que leur conception de l’État et de ses responsabilités n’a pas le droit d’exister en terre canadienne. Or cette conception de l’État, fondamentalement républicaine, heurte de front les fondements de la société anglo-canadienne. Tôt ou tard, la question va se poser : le Québec sera-t-il, oui ou non, autorisé à devenir la première république de cette confédération théiste et monarchique ? Je n’ai pas de réponse à cette question.

À venir

Au début de 2020, la décision du ministre de l’Éducation de mettre fin au cours d’Éthique et culture religieuse se révélera sans doute une occasion rare de mettre notre grain de sel dans le futur cours qui le remplacera. Nous y avons travaillé en préparant un mémoire (un autre!) décrivant ce que nous estimons indispensable à la formation de nos jeunes. En parallèle nous continuerons à documenter les pertes financières causées par les privilèges fiscaux et aux subventions accordées directement aux mouvements religieux par les trois paliers de gouvernement.

Rapport par secteurs d’activité

Célébrants humanistes

Il se pourrait que nous ayons bientôt à l’AHQ notre premier « chapelain humaniste ». En effet, Danielle Russell, qui s’est jointe au CA en milieu d’année, a entrepris des études pour devenir « chaplain » à l’Université Concordia. Elle deviendra éventuellement le troisième célébrant  licencié par l’AHQ pour faire des mariages humanistes.

Magazine « Le Québec humaniste » ou QH

En 2019 Claude Braun, notre rédacteur en chef, toujours avec l’aide de Danielle Soulières, a produit deux numéros de notre vaillante revue humaniste. Nous avons ainsi publié des textes de Daniel Baril, Michel Belley, Michel Lincourt, Nathan Alexander, Christian Gélinas, Sarah-Marie Durr, Fred Vargas, Benjamin Sabatier et, bien sûr, de Claude Braun. Nous les remercions tous ici de faire du « QH » un magazine de qualité.

À noter que le mémoire sur le projet de loi 21, adressé à la Commission parlementaire  des institutions, a également été publié dans le « QH » (Vol. 14, No 2)

Les ciné-clubs de 2019 

 

Michel Virard, président de l’AHQ, présente une gravure sur merisier à Michel Pion, vice-président de l’AHQ,  pour honorer l’ensemble de sa contribution, à vie, à l’Association

En 2019 nous avons présenté les 12 films suivants (2 de plus que l’an dernier) :

  1. 10 Janvier – cinéclub – La vie de Brian
  2. 7 Février – cinéclub – Snowden
  3. 14 Mars – cinéclub – I am not your Negro (James Balwin)
  4. 4 Avril – cinéclub – Salafistes
  5. 2 Mai – cinéclub – La grâce de ciel
  6. 9 Mai – un couple humaniste d’ici (film réalisé par Pierre Cloutier)
  7. 6 Juin – cinéclub – L’affaire Morgentaler
  8. 5 Septembre – cinéclub Homo Sapiens
  9. 19 Septembre – conférence – Simon-Pierre Savard-Tremblay
  10. 3 Octobre – cinéclub – L’expérience de Stanford
  11. 7 novembre – cinéclub – Le silence des autres
  12. 20 novembre – cinéclub spécial – Le défi

(film réalisé par Pierre Cloutier)

Conférences et soupers organisés par l’AHQ à Montréal, Québec,

Trois-Rivières et Gatineau

C’est une année faste puisque nous avons un total de 12 événements pour 2019,

deux de plus qu’en 2018.

Groupe Montréal, organisés par Michel Virard, Michel Pion, Daniel Baril, Michel Belley:

21 Février – Claude André – Quand la clique nous manipule

  1. 21 Mars – Sylvie Bergeron – Cécilia Bergeron, 45 ans en Algérie
  2. 25 Avril – Jacques Savard – La laïcité dévoilée
  3. 16 Mai – Laïcité belge – Soutien aux délinquants juvéniles – Visiteurs belges.
  4. 23 Mai – Patrick Moreau – Les nouveaux habits de la censure politique
  5. 20 Juin – André Gagné – Qui sont les évangéliques ?
  6. 2 juillet – visite de Jennifer Hancock, humaniste américaine (Floride)
  7. 5 décembre – Eve Seguin – L’inconduite sexuelle au 21e siècle

Nous avons également eu nos traditionnelles Agapes d’été, le 21 juin et la Fête des lumières humanistes le 21 décembre. À cette dernière soirée, nous avons remis à Michel Pion une plaque commémorative pour souligner notre appréciation de ses dix ans de bénévolat à l’AHQ. Michel a été à l’origine de la campagne des « autobus athées » et il a lancé les premières éditions du Québec humaniste. Il est actuellement vice-président et trésorier de l’AHQ.

Exceptionnellement, à l’initiative de Danielle Russell, nous avons fait un souper humaniste en dehors du Plateau : nous avons fait une « Virée à Saint-Henri : soirée au Pub M2 » bien appréciée de nos membres montréalais.

Groupe Québec:  pas d’activités connues en 2019

Groupe Trois-Rivières: 3 événements :

–           Organisé par la SSJB de la Mauricie le 19 mars : Conférence conjointe de Daniel Baril et Bernard Andrès à la salle de la SSJB de Trois-Rivières: La laïcité au Québec, histoire et projet de loi.

Événements organisés par Jane Lambert, notre nouvelle animatrice à Trois-Rivières, et Andréa Richard, toujours active.

–           Souper-conférence avec Lucie Jobin, au restaurant Maman Fournier. Sujet : compte-rendu du mémoire du Mouvement laïque québécois qu’elle a présenté à l’Assemblée nationale du Québec ce même 15 mai 2019.

–           Souper-conférence avec Jean Baril, le 22 octobre au restaurant Maman Fournier. Sujet : Mise au point sur la loi canadienne du multiculturalisme.

Groupe Gatineau :

Nous avons eu un souper-conférence au Restaurant Bistro, à Gatineau, avec Jacques Savard le 12 juin. Sujet : La Laïcité et ce qu’en disent les chartes.

Notre registraire, Pierre Cloutier, nous a permis de rejoindre par courriel tous nos membres et sympathisants pour les inviter à nos ciné-clubs et conférences, à Montréal et en région. Nous le remercions ici ainsi que nos bénévoles qui nous aident à faire des soirées humanistes des événements appréciés de nos membres.

Comité vidéo – Youtube : la chaîne QcHumaniste

Le comité vidéo – Michel Pion, Pierre Cloutier (du MLQ) et Michel Virard – continue de monter et mettre en ligne les vidéos que nous tournons nous-mêmes. Comme pour les années précédentes, la plupart de films mis en ligne sur QcHumaniste (notre canal Youtube) sont des enregistrements des conférences données principalement au Centre humaniste de Montréal. Nous avons maintenant 157 vidéos en ligne.

Durant l’année 2019, nous avons mis en ligne les 11 vidéos suivantes grâce au travail de Michel Pion et Pierre Cloutier (du MLQ)

-Anne-Ève Collin – L’enseignement de la pensée critique.

-Intervention du MLQ à l’Assemblée Nationale

-Le défi – Film de Pierre Cloutier, membre AHQ

-Patrick Moreau – Le retour d’Anastasie, ou les nouveaux habits de la censure politique

-André Gagné – Qui sont les évangéliques et comment influencent-ils les élections ?

-Jacques Savard – La laïcité dévoilée ou comment en discuter au-delà du voile

-Reportage de Michel Virard sur la Marche pour le climat du 27 septembre 2019

-Remise du Prix Condorcet-Dessaulles 2019 à Julie Latour

-Ajouter à cela 3 vidéos conçues et produites par Normand Rousseau : les parties 1,2 et 3 de « Monsieur Jésus ».

Le nombre de nos abonnés Youtube s’est accéléré en passant à 1381 pour 2019 (augmentation de 368 abonnés versus 217 en 2018)  et nos vidéos ont été demandées  55 323 fois, soit une nette progression par rapport à l’année dernière (45 760).

Le succès de 2014, Le Coran expliqué aux mécréants, continue de battre tous les records : un total de 118 200 visionnements à ce jour, mais la majeure partie des amateurs provient de l’extérieur du Canada (France et Algérie).

La conférence de Michel Morin sur les Témoins de Jéhovah présente une progression remarquable: 50 800 visionnements en seulement trois ans. Ensuite on retrouve le même peloton de 4 ou 5 vidéos entre 4000 et 6500 visionnements: Djemila Ben Habib, Louise Mailloux, Zineb el-Rhazoui (Charlie-Hebdo) et Henri Pena Ruiz.

Sites Internet – assohum.org et Facebook

Le site web assohum.org reste avant tout un point de ralliement pour nos membres quand ils cherchent de l’information humaniste. Le calendrier des événements reste la section la plus fréquentée.

La page Facebook (FB) de l’AHQ a progressé deux fois plus vite. Les abonnés sont passés à 3574 (étaient 3016 fin 2018), une augmentation de 558 comparée à 235 pour l’année précédente.. Le forum constitué par notre page Facebook est toujours très actif et tous les messages que nous affichons provoquent des « interactions » en nombre variable mais globalement  croissant. Par exemple, le mois de février 2020 a produit un total de 5777 placements de nos messages entrainant 6139 interactions avec notre contenu. Une interaction est définie comme un clic sur une des trois interactions possibles : clic sur « j’aime », clic sur « partage » ou clic sur « commentaire ».

Actions auprès des médias

Comme l’année dernière, les journaux qui ont publié nos membres le plus fréquemment sont Le Devoir, Voir.ca, le Huffington Post et le Nouvelliste (de Trois-Rivières). Daniel Baril et Andréa Richard restent de loin nos auteurs les plus souvent publiés.

Andréa Richard : publications d’articles sur la loi 21 et le cours ECR; publiés dans les journaux Le Devoir, Le Nouvelliste et le Huffpost.

Invitations et interviews dans les Médias : par un groupe de jeunes de l’Université T.R. pour une de leurs émissions radiophoniques.

En 2019, Andréa a eu trois entrevues : Radio-Canada, Radio-Canada Mauricie; puis TVA.

Andréa a aussi organisé une rencontre le 12 août à la SSJB, pour souligner le départ de Djemila Benhabib et Gilles Toupin vers l’Europe.

Finances

Cette année, nos finances sont en baisse, avec une perte liée à deux événements que nous espérons non récurrents. Tout d’abord, nous nous sommes équipés correctement (machines et logiciels) pour réaliser de la vidéo en temps réel à partir de la grande salle du Centre humaniste.

Le second événement est que nos bureaux ont été victime d’une effraction (porte défoncée) et que nous nous sommes fait voler les recettes de deux soirées (550$ en liquide). Nous dépendons du système de sécurité du Centre humaniste et donc de la Fondation humaniste. Or il s’est avéré que la couverture du système d’alarme ne couvrait pas, ou plus, le corridor qui mène à nos bureaux. Nous espérons que cette lacune sera corrigée bientôt.  Notez que les œuvres de charité qui ne sont pas des fondations, comme l’Association humaniste du Québec, ne peuvent accumuler des fonds au-delà du fonds de roulement requis par leurs activités caritatives. Elles sont censées dépenser dans l’année les fonds collectés qui ont fait l’objet de reçus de charité.

Nous continuons de satisfaire à la loi canadienne sur les œuvres de charité, car nous dépensons l’essentiel de nos revenus sur notre mission principale, le développement de la pensée critique et des valeurs humanistes par nos activités de ciné-clubs, de conférences, plus les articles que nous publions en ligne et dans le magazine Québec humaniste.

Au 31 décembre 2019, nous avions 254 membres en règle, par rapport à 235 en 2018. 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code