Rapport du président pour 2012

par Jan 6, 2013À propos de l'AHQ, Mot du président, Québec humaniste0 commentaires

MICHEL PION

MICHEL PION

Vice-Président et trésorier

Michel Pion est membre de l’AHQ depuis 2006, informaticien de profession il est membre du CA du l’AHQ depuis 2007 et a été l’instigateur principal de la campagne des « Autobus Athées » en 2009.

NDLR: Michel Pion a occupé le poste de  président de l’Association humaniste du Québec de 2010 à 2013

Le début de la nouvelle année est traditionnellement un moment où l’on marque une pause, où l’on regarde le chemin accompli et également où l’on a une pensée pour ses bons et moins bons coups. Le moment est donc tout indiqué pour porter un regard lucide et critique sur nos activités afin de mieux cibler nos actions futures.

Au départ, je demeure convaincu d’une chose : un regroupement comme l’Association humaniste du Québec a sa raison d’être dans une société comme la nôtre. Si vous cherchez à vous en convaincre je vous rappelle qu’un récent sondage international démontre que, pour le Québec en 2005, 50% des personnes se déclaraient religieux. En 2011 ce pourcentage est passé à 38 %. Encore plus significatif, le pourcentage de personnes se déclarant athée, au Québec, est passé de 11 % à 14 % durant la même période. En ce moment, au Québec francophone, il n’existe aucune autre association comme la nôtre qui cherche à regrouper les humanistes athées et à faire entendre leurs voix sur la place publique.

Tout cela au moment où, paradoxalement, notre gouvernement fédéral de droite affiche, plus ou moins en catimini, un favoritisme éhonté envers les associations religieuses évangéliques de toutes sortes au détriment de leurs contreparties laïques. Au Québec c’est à peine mieux, le crucifix est encore à sa place d’honneur à l’Assemblée Nationale et, depuis son élection, le Parti Québécois demeure étrangement muet sur la question de la laïcité et continue à financer des écoles confessionnelles. Bref on peut en déduire sans risque de se tromper qu’on ne fait pas trop de cas des humanistes athées, malgré leur nombre grandissant.

Il existe donc un terreau fertile pour que l’AHQ recrute de nouveaux membres. Bref, je suis d’avis qu’une de nos priorités pour l’année qui vient devrait être de consacrer tous nos efforts à augmenter le nombre de nos membres car, force est de constater qu’après la forte augmentation qui a suivi notre campagne des autobus en 2009, le nombre de nos membres a continué de stagner durant cette dernière année. En date du 15 janvier nous avions 185 membres en règle. Si tous les membres dont l’adhésion a expiré le 31 décembre renouvellent leur adhésion, l’AHQ comptera 234 membres. Il faut relativiser toutefois en tenant compte du fait que, de ce nombre, 134 personnes sont des membres à vie. Également nous avons eu 28 nouvelles adhésions cette année, mais il faut soustraire de ce nombre 36 personnes qui n’ont pas renouvelé leur adhésion en 2012.

Je ne sais plus qui a dit que de rassembler des athées est l’équivalent d’essayer de constituer un troupeau de chats, mais si l’association humaniste de Norvège a réussi à avoir 85,000 membres, nous pouvons certainement faire mieux que 234. Malgré le fait que les membres du Conseil d’Administration accomplissent tous un grand nombre de tâches importantes, nous sommes tous des bénévoles et disposons somme toute d’un nombre d’heures limité alors qu’il y a tant à faire. C’est pourquoi un des buts que nous devons poursuivre dans l’année qui vient est de créer, si possible, une banque de bénévoles qui accepteraient de consacrer un peu de leur temps à l’Association pour nous seconder dans les nombreuses tâches qui nous incombent. Dans notre zèle à accomplir les choses, la recherche de bénévoles est un aspect que nous avons malheureusement négligé et nous devons nous faire un devoir de remédier à cette situation. Donc l’appel est lancé, à bon entendeur salut!

J’espère que vous serez d’accord avec moi que nous avons, malgré tout, de bonnes raisons d’être optimistes pour la suite des choses. En effet je suis très fier et heureux de pouvoir vous annoncer que le Centre humaniste est maintenant officiellement le domicile de l’Association humaniste du Québec. De plus l’AHQ a accusé réception tout récemment d’une subvention de 5000$ de la Fondation humaniste du Québec. J’aimerais prendre cette occasion qui m’est donnée de remercier tous les membres du Conseil d’Administration de la Fondation humaniste du Québec ainsi que son président M. Édouard Boily pour leur accueil et la confiance dont ils nous honorent par leur contribution financière et en nous ouvrant toutes grandes les portes du Centre humaniste. J’aimerais les assurer de notre soutien et de notre collaboration entière dans le but de faire du centre humaniste un lieu de rencontres vivant et couru.

Une autre bonne nouvelle que j’aimerais partager avec vous est la création, par la Fondation, d’un « Prix humaniste du Québec » afin de souligner les actions méritoires d’une personne ou d’un organisme dans la diffusion ou la défense des valeurs humanistes et de la pensée critique au Québec. Ce prix, assorti d’une bourse de $5000, sera décerné, en principe annuellement, conjointement par l’Association humaniste du Québec et la Fondation humaniste du Québec.

En ce qui me concerne, conformément au règlement interne de l’AHQ limitant le nombre de mandats consécutifs à la présidence et vice-présidence à trois, il est maintenant temps pour moi de libérer le poste de président. Je peux dire honnêtement que j’ai vraiment apprécié cette expérience qui m’a donné l’occasion de côtoyer des gens de qualité et d’apprendre et grandir à leurs contacts. Je vous remercie tous de votre gentillesse et de votre appui et j’entends bien continuer à m’impliquer au sein de l’association d’une façon ou d’une autre. S’il y a une chose que cette expérience m’a apprise, c’est que je suis plus que jamais convaincu de la nécessité de développer ici au Québec des communautés d’individus de tous les milieux faisant la promotion de la science, de la raison, de la libre-pensée et de l’humanisme athée, mais faisant preuve également de bonne volonté et de tolérance envers ceux qui ne pensent pas comme nous.

Pour terminer, j’aimerais rappeler à tous que l’Association humaniste du Québec est votre association et qu’il n’est pas nécessaire de faire partie du conseil d’administration pour s’y engager et proposer des projets ou des idées. J’aimerais également rappeler à tous que nos conseils d’administration sont ouverts à nos membres et que nous serions heureux de vous y voir un de ses quatre. 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code