Les ciné-clubs à venir

par Mar 15, 2010activités, Québec humaniste0 commentaires

MICHEL PION

MICHEL PION

Vice-Président et trésorier (président de 2010 à 2013)

Michel Pion est membre de l’AHQ depuis 2006, informaticien de profession il est membre du CA du l’AHQ depuis 2007 et a été l’instigateur principal de la campagne des « Autobus Athées » en 2009 et est à l’origine de la création du bulletin Québec humaniste.

Une des activités dont le succès ne se dément pas depuis les tout débuts de l’Association humaniste est notre cinéclub mensuel, que nous présentons le premier jeudi de chaque mois.

Si vous êtes sur notre liste et que nous avons votre adresse courriel vous recevrez une invitation par voie électronique. Nous vous recommandons fortement de confirmer votre présence car les places sont limitées, il nous est malheureusement impossible d’accueillir tout le monde. Si cette activité vous intéresse, vous pouvez nous contactez en envoyant votre adresse courriel et vos coordonnées à reservation@assohum.org et nous vous transmettront automatiquement toutes les invitations à venir. Si vous n’avez pas accès à internet vous pouvez réserver par téléphone au 514-544-0292. Veuillez également noter qu’il y a généralement un prix d’entrée à ces activités pour les non-membres ($5).

Encore une fois Michel Virard nous a déniché d’excellents films pour nos prochaines rencontres cinématographiques, jugez-en vous-même.

Les prochains ciné-clubs

 

Le 1er avril Mon oncle d’Amérique D’Alain Resnais

Excellente œuvre d’Alain Resnais où dans le film, la narration sert à prouver les explications d’un professeur de psychiatrie comportementale (Henri Laborit). Ainsi Resnais filme plusieurs scènes à temporalités enchevêtrées qui démontrent que le comportement des individus est dicté par notre nature quand le comportement répond à des facultés proprement humaines mais que ce comportement s’inscrit toujours dans un cadre culturel, acquis et qui n’est pas inné. (allocine.com)

Le 6 mai Je me souviens Documentaire d’Éric Scott

On y retrouve l’histoire d’Esther Delisle qui, alors qu’elle enseignait l’histoire au Cégep François-Xavier Garneau à Québec, avait entrepris une thèse de doctorat sur l’antisémitisme et le fascisme des élites nationalistes québécoises des années 1930 et 1940. Mais bien mal lui en prit, car en nous mettant le nez dans l’idéologie de fumier qui régnait parmi bon nombre des « beaux esprits » du Québec nationaliste d’alors, Mme Delisle, la téméraire, s’est trouvée à voguer en pleine zone interdite. (Daniel Laprès)

 

 

Le 3 juin Va, vis et deviens De Radu Mihaileanu

1984, l’Afrique est frappée par la famine. Un convoi s’organise pour amener des juifs éthiopiens vers Israël. Une mère envoie son fils prendre la place d’un enfant mort la veille. Il va devoir faire croire qu’il est juif, apprendre l’histoire d’une famille qu’il ne connait pas, changer de nom…

Ce film de Radu Mihaileanu est magnifique, extrêmement émouvant, il retrace toute une partie de la vie de ce garçon, son intégration difficile, son adoption par des français et sa quête pour retrouver sa mère naturelle. — Prix du jury au festival de Berlin (allocine.com)

 

 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code