Le centre humaniste du Québec s’en vient!

par Sep 15, 2009À propos de l'AHQ, Fondation humaniste, Québec humaniste0 commentaires

Bernard Cloutier

Bernard Cloutier

Co-fondateur de la Fondation humaniste et de l'Association humaniste du Québec

Bernard Cloutier (1933 -2011) est un ingénieur chimiste et administrateur québécois, qui a conçu et mis sur pied la Fondation humaniste du Québec et l'Association humaniste du Québec. Nous lui devons de bénéficier aujourd'hui du Centre humaniste de Montréal ou se tiennent nos activités. 

Le texte suivant apparait depuis peu sur le site de la fondation humaniste du Québec http://fondhum.org et est reproduit avec l’aimable autorisation de Bernard Cloutier. Les implications possibles de cette annonce pour la fondation humaniste et par le fait même pour notre association devrait être immédiatement manifeste pour tous nos membres et sympathisants. Je me permets d’exprimer le souhait que cette nouvelle vous enthousiasmera et vous donnera envie de mettre la main à la pâte pour que nous puissions tous ensemble réaliser ce projet. M.P.

À la veille de notre traditionnelle célébration de l’équinoxe d’automne le 19 septembre, j’ai le grand plaisir de vous annoncer que le vice-président de la FHQ, Sarto Blouin, et moi-même avons fait l’acquisition pour notre compte personnel d’un rez-de-chaussée de 2500 pieds carrés (unité 101), au 1225 boulevard St-joseph Est au coin de la rue de Laroche.

L’immeuble, bien construit en béton armé, précédemment occupé par une communauté de sœurs est zoné institutionnel, mais des démarches sont en cours pour en changer le zonage à mixte pour y d’installer des bureaux au rez-de-chaussée et des condos aux trois étages supérieurs. Le sous-sol sera partagé entre nous et trois autres copropriétaires.

Sarto et moi avons l’intention de louer l’unité 101, pendant deux ans comme espace à bureaux pour réduire l’hypothèque et donner le temps à la Fondation de recueillir les fonds requis pour nous le reprendre afin d’y installer le Centre humaniste de Montréal dont nous rêvons tous depuis cinq ans. L’existence d’un local aménagé pour répondre aux besoins d’un tel centre nous fournit maintenant un objectif concret qui justifie le lancement de campagnes de financement pour permettre cette acquisition.

J’ai tardé de vous faire part de cette bonne nouvelle, car divers obstacles rencontrés en cours de route auraient pu faire avorter notre projet et nous obliger de vendre l’unité pour récupérer notre mise. Ici, je dois rendre à Sarto ce qui appartient à César, car je n’aurais jamais pu conduire seul les délicates négociations entreprises depuis mon retour du Pérou.

Maintenant, nous pensons que les plus grandes difficultés sont derrière nous et sommes confiants de pouvoir surmonter les quelques problèmes qui restent à régler. Le délai de deux ans pour assurer le financement est aussi nécessaire pour permettre à la Fondation et à ses partenaires de s’organiser pour faire un usage optimal de du futur centre au service des humanistes de Montréal.

J’annonce maintenant ma décision de faire don à la Fondation cette année, de ma moitié de ce projet réduisant ainsi les sommes restantes à recueillir pour que la FHQ en devienne propriétaire à 100 %.

Demain vient toujours plus vite que l’on pense et deux ans seront vite passés. L’avenir du Centre humaniste dépend du financement bien sur, mais plus encore de notre capacité d’y organiser des activités multiples et diversifiés qui assureront un achalandage justifiant son existence. Vous êtes donc tous invités à proposer de telles activités et surtout à organiser des groupes d’intérêt autour de ces propositions. Les locaux du 380 St-Joseph Est seront à la disposition de toutes ces initiatives en attendant l’ouverture de notre nouveau centre.

Bernard Cloutier, le 6 septembre 2009

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code