Conférence sur l’Aide médicale à mourir (AMM)

Carte non disponible

Date / Heure
Date(s) - 17/09/2020
19 h 00 min - 21 h 00 min

Catégories


Conférence du Dr Georges L’Espérance,

neurochirurgien, et président de l’Association québécoise pour le droit de mourir dans la dignité (AQDMD).

Sujet : La situation légale de l’aide médicale à mourir au Québec depuis le 11 mars 2020.

Coup sur coup, deux lois sont venues étendre considérablement l’aide médicale à mourir pour les Québécois. D’abord, en 2014, la Loi 2 du Québec a donné aux personnes aptes en fin de vie l’espoir d’une fin digne, mais pour cela elles devaient être dans un état de déclin avancé et irréversible et, de plus, subir des souffrances physiques ou psychiques intolérables.

Ensuite, en 2016, la loi fédérale C-14 qui modifie le code criminel et qui décriminalise à la fois l’aide médicale à mourir (administrée par un médecin ou une infirmière praticienne)  et le suicide assisté (remise d’une ordonnance au patient qui provoque sa mort lui-même).

Toutefois la situation après ces deux lois ne se conforme pas entièrement pas au jugement Carter (Cour suprême, février 2015) lequel avait été l’élément déclencheur de la révision du code criminel par la loi C-14. Cette non conformité donnera lieu au procès Gladu/Truchon au Québec. Dans son jugement du 11 septembre 2019, la juge Christine Baudoin déclare que :

1)-Les critères de la Cour suprême doivent prévaloir,

2)-Les critères restrictifs ajoutés de «fin de vie» à la loi 2 et de «mort naturelle raisonnablement prévisible» à la loi C-14 sont tous les deux anticonstitutionnels.

  La juge ayant donné six mois aux deux gouvernements pour amender leur loi, le 11 mars 2020 ces deux clauses sont devenues caduques. En principe c’est une accessibilité élargie qui est en vigueur au Québec.

Qu’en est-il en réalité ? C’est une question légitime que les Humanistes du Québec auront à cœur de poser au Dr Georges L’Espérance.

Quand ? Le jeudi 17 septembre de 19h30 à 20h30.

Où ? La réunion se fera par vidéo sur Internet, via Zoom.

Ceux qui auront fait une réservation à reservation@assohum.org recevront un lien Internet par courriel le jour même de la conférence. La salle virtuelle sera ouverte à partir de 19h. Les questions pourront être posées de vive voix ou par le panneau de conversation écrite («chat»). Merci de vous inscrire sous votre vrai nom, comme si vous étiez au Centre humaniste (patience, il devrait rouvrir en Octobre).

Le comité des conférences AHQ

Cette conférence est gratuite mais les frais pour créer un événement de ce calibre sont bien réels et non virtuels. L’AHQ fonctionne uniquement avec des bénévoles et tout l’argent recueilli va à la mise en place d’événements comme celui-ci et de publications humanistes. Un don, même minime, est la preuve indiscutable que vous appréciez ce que nous faisons et nous encourage à continuer.

 

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code