Pendant que certains se battent ici pour conserver ce symbole d’oppression des femmes, d’autres ailleurs, en plein régime islamique, se battent pour en être libéré, au péril de leur intégrité physique et même de leur vie. Nous saluons ce courage. Voici une série de photos prises pendant les manifestations en Iran et ailleurs.

MP

Mahsa Amini est morte quelques jours après que la police des mœurs iranienne l’a arrêtée pour ne pas avoir porté correctement son hijab, ce qui a donné lieu à des manifestations de civils réclamant justice.
Par Sanjana Karanth et Damon Dahlen 26 sept. 2022, Repris par le Hufington Post

Le monde observe l’Iran entrer en éruption dans des manifestations suite à la mort d’une femme kurde de 22 ans qui a été détenue pendant plusieurs jours par la police des mœurs du pays pour ne pas avoir porté son hijab correctement.

Mahsa Amini a été arrêtée le 13 septembre par les forces de police iraniennes qui terrorisent les citoyens – en particulier les femmes – pour ce qu’elles considèrent comme un refus de se conformer au code vestimentaire strict du pays. Ce code inclut le hijab, un foulard porté par les femmes musulmanes. Trois jours après avoir été hospitalisée dans le coma, Amini a été déclarée morte.

Des manifestants ont accusé la police d’avoir tué Amini parce qu’elle n’avait pas respecté le strict règlement iranien sur le hijab. Depuis sa mort, les Iraniens – en particulier les femmes – sont descendus dans la rue pour demander justice pour Amini, réclamant la fin de la police des mœurs et de l’obligation de porter le hijab. Des femmes ont été filmées en train de retirer leur hijab et, dans certains cas, de le brûler, un acte qui pourrait leur coûter la vie.

Depuis le début des manifestations, les tensions sont montées entre les civils et la police dans les villes d’Iran.

Ces photos montrent l’agitation en Iran, ainsi que les réactions du monde entier : 

 

Une photo obtenue par l’AFP hors d’Iran montre des manifestants se rassemblant autour d’une barricade en feu lors d’une manifestation pour Mahsa Amini, décédée après avoir été arrêtée par la police des mœurs de la république islamique, à Téhéran le 19 septembre. AFP VIA GETTY IMAGES

Une photo obtenue par l’AFP hors d’Iran, le 21 septembre, montre des manifestants iraniens dans les rues de la capitale Téhéran lors d’une manifestation pour Mahsa Amini, quelques jours après sa mort en garde à vue. AFP VIA GETTY IMAGES

Sur cette photo du lundi 19 septembre prise par une personne qui n’est pas employée par l’Associated Press et obtenue par l’AP hors d’Iran, des personnes fuient la police anti-émeute lors d’une protestation contre la mort d’une jeune femme qui avait été détenue pour avoir violé le code vestimentaire conservateur du pays, dans le centre de Téhéran.
AP

Sur cette photo du lundi 19 septembre prise par une personne qui n’est pas employée par l’Associated Press et obtenue par l’AP hors d’Iran, une moto de police brûle lors d’une manifestation contre la mort d’une jeune femme qui avait été détenue pour avoir enfreint le code vestimentaire conservateur du pays, dans le centre de Téhéran.
AP

Sur cette photo du lundi 19 septembre prise par une personne qui n’est pas employée par l’Associated Press et obtenue par l’AP à l’extérieur de l’Iran, la police anti-émeute arrive pour disperser les manifestants lors d’une protestation contre la mort d’une jeune femme qui avait été détenue pour avoir violé le code vestimentaire conservateur du pays, dans le centre de Téhéran.
AP

Une photo obtenue par l’AFP hors d’Iran, le 21 septembre, montre des manifestants iraniens dans les rues de la capitale Téhéran lors d’une manifestation pour Mahsa Amini, quelques jours après sa mort en garde à vue.
AFP VIA GETTY IMAGES

Une photo obtenue par l’AFP hors d’Iran le 21 septembre montre des manifestants iraniens brûlant une poubelle dans la capitale Téhéran lors d’une manifestation pour Mahsa Amini, quelques jours après sa mort en garde à vue.
AFP VIA GETTY IMAGES

Sur cette photo du mardi 20 septembre prise par une personne qui n’est pas employée par l’Associated Press et obtenue par l’AP à l’extérieur de l’Iran, des manifestants jettent des pierres sur la police anti-émeute lors d’une protestation contre la mort d’une jeune femme qui avait été détenue pour avoir violé le code vestimentaire conservateur du pays, dans le centre de Téhéran.
AP

Une photo obtenue par l’AFP hors d’Iran montre un manifestant levant les bras et faisant le signe de la victoire lors d’une manifestation pour Mahsa Amini, décédée après avoir été arrêtée par la police des mœurs de la république islamique, à Téhéran le 19 septembre.
AFP VIA GETTY IMAGES

Un manifestant tient un portrait de Mahsa Amini lors d’une manifestation de soutien à Amini, décédée après avoir été arrêtée à Téhéran par la police des mœurs de la République islamique, sur l’avenue Istiklal à Istanbul le 20 septembre.
OZAN KOSE/AFP VIA GETTY IMAGES

Une femme crie des slogans à côté d’un drapeau iranien lors d’une manifestation contre la mort de l’Iranienne Mahsa Amini, devant le consulat général d’Iran à Istanbul, mercredi 21 septembre.
FRANCISCO SECO/AP

Une manifestante se coupe les cheveux lors d’un rassemblement contre le régime iranien devant la Chambre des représentants à La Haye, le 23 septembre, suite à la mort d’une femme iranienne après son arrestation par la police des mœurs du pays à Téhéran.
LEX VAN LIESHOUT/ANP/AFP VIA GETTY IMAGES

Des centaines de personnes se rassemblent devant la Sherman Oaks Galleria en mémoire de Mahsa Amini, 22 ans, décédée en garde à vue après avoir été arrêtée pour avoir enfreint les règles du hijab iranien, dimanche à Los Angeles.
GARY CORONADO / LOS ANGELES TIMES VIA GETTY IMAGES

Des personnes manifestent contre le régime iranien lors d’une manifestation au Mel Lastman Square à Toronto, le 24 septembre.
GEOFF ROBINS/AFP VIA GETTY IMAGES

Près de 1 000 personnes sont rassemblées devant l’auditorium de Wheeler Hall de l’Université de Californie, Berkeley, le 23 septembre, pour protester contre le gouvernement iranien après la mort de Mahsa Amini, 22 ans, en détention à Téhéran.

AYFUN COSKUN/ANADOLU AGENCY VIA GETTY IMAGES

Des membres de la communauté iranienne d’Ottawa et leurs partisans se rassemblent dimanche en solidarité avec les manifestants en Iran après que Mahsa Amini, 22 ans, soit morte en garde à vue pour avoir porté un hijab de façon inappropriée.
JUSTIN TANG/THE CANADIAN PRESS VIA AP

Des manifestants tiennent des pancartes dimanche devant l’ambassade d’Iran à Londres pour protester contre la mort de l’Iranienne Mahsa Amin.
ALASTAIR GRANT/AP

Des manifestants crient des slogans sur la place centrale Syntagma à Athènes, samedi, lors d’une manifestation contre la mort de l’Iranienne Mahsa Amini,
Y YORGOS KAR DU D.K.A.

Des manifestants crient des slogans samedi lors d’une manifestation à Athènes contre la mort de l’Iranienne Mahsa Amini.
YORGOS KARAHALIS/AP

Des membres de la communauté iranienne et leurs partisans se rassemblent dimanche à Ottawa en solidarité avec les manifestants en Iran après la mort de Mahsa Amini, 22 ans, en garde à vue.
JUSTIN TANG/THE CANADIAN PRESS VIA AP

Un manifestant crie des slogans devant le bureau de représentation de la Commission européenne à Athènes lors d’une manifestation samedi contre la mort de l’Iranienne Mahsa Amini.
YORGOS KARAHALIS/AP

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses User Verification plugin to reduce spam. See how your comment data is processed.