La philosophie humaniste : principes et valeurs

par Avr 18, 2022humanisme, Québec humaniste0 commentaires

Traduction légèrement adaptée de la Déclaration de principes de la revue Free Inquiry (Box 5, Buffalo, N.Y. 14215- 0005, U.S.A.) par Claude Boucher, professeur à L’Université de Sherbrooke. Extrait de « La Libre Pensée, Revue de Philosophie Humaniste », (1988), Volume 7, pp. 5-14. N.B. : Le titre est repris de la revue LP-RPH et non de la revue FI.

* Nous croyons au rôle éminent de la raison et de la science comme moyens de comprendre l’univers et de résoudre les problèmes humains.

* Nous désapprouvons les efforts accomplis par certains pour humilier la noblesse de l’intelligence humaine; nous mettons en doute la validité des croyances qui tentent d’expliquer le monde en termes surnaturels et de chercher le salut en dehors des ressources offertes par la raison et par la nature.

* Nous croyons que les découvertes scientifiques et technologiques peuvent et doivent contribuer au progrès de la vie humaine.

* Nous croyons en une société ouverte et pluraliste, et nous pensons que la démocratie est la meilleure garantie que l’on puisse offrir afin de préserver les droits humains contre la dictature des élites et la répression des majorités.

* Nous soutenons le principe de la séparation de l’Église et de l’État.

* Nous préconisons; les arts de la négociation et du compromis comme moyens d’atteindre la compréhension mutuelle et de résoudre les différends qui s’élèvent entre les personnes et les sociétés.

* Nous avons le souci d’apporter la justice et l’équité et d’éliminer la discrimination et intolérance.

* Nous croyons de notre devoir d’aider les pauvres et les handicapés à s’aider eux-mêmes.

* Nous tentons de dépasser les barrières qu’érigent les attachements semeurs de discorde fondés sur la race, la religion, la nationalité, la foi, la classe ou l’origine ethnique, et nous nous efforçons de travailler avec chacun au bien commun de l’humanité.

* Nous voulons protéger et accroître le patrimoine terrestre, le préserver pour les générations à venir, éviter d’infliger des souffrances inutiles aux autres espèces vivantes.

* Nous croyons qu’il est bon de jouir de la vie ici-bas maintenant et de développer nos talents créateurs à leur pleine capacité.

* Nous croyons qu’il importe de pratiquer l’excellence morale.

* Nous croyons au respect de la vie privée des adultes responsables et murs devraient avoir le droit de satisfaire leurs aspirations, d’exprimer leurs préférences sexuelles, d’exercer le contrôle de leurs facultés reproductrices, d’avoir accès de manière bien informée à des soins médicaux étendus, de mourir dans la dignité.

* Nous croyons aux valeurs morales communément acceptées : l’altruisme, l’intégrité, l’honnêteté, la bonne foi, la responsabilité. L’éthique humaniste se prête à un examen critique et rationnel de ses fondements. Il existe des normes de conduite que nous devons chercher ensemble et des principes moraux dont la validité doit être établie par l’analyse de leurs conséquences.

* Nous sommes profondément soucieux de la formation morale de nos enfants. Nous voulons nourrir en eux la raison et la compassion.

* Nous n’accordons pas aux arts une moindre valeur qu’à la science.

* Nous sommes citoyens de l’univers : les découvertes qui restent à faire dans le cosmos nous enchantent.

* Nous sommes sceptiques à l’égard des prétentions qui n’ont pas été vérifiées mais nous sommes ouverts aux idées nouvelles et nous cherchons de nouvelles avenues à notre pensée.

* Nous affirmons que l’humanisme constitue un choix préférable aux théologies du désespoir, aux idéologies de la violence, qu’il donne mieux qu’elles un sens enrichi des aspirations, qu’il comble mieux qu’elles un authentique besoin de se consacrer aux autres.

* Nous croyons en l’optimisme plutôt qu’au pessimisme, en l’espérance plutôt qu’au désespoir, en la recherche libre plutôt qu’aux dogmes imposés par une autorité, en la joie plutôt qu’au péché ou culpabilité, en la tolérance plutôt que la peur, en la compassion plutôt que l’égoïsme, en la beauté plutôt que la laideur, en la raison plutôt que la foi ou l’irrationalité.

* Bref, nous croyons en la pleine réalisation de ce qu’il y a de meilleur et de plus noble dans l’être humain.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code