Changements au Conseil d’administration de l’Association humaniste du Québec

par Juin 8, 2021À propos de l'AHQ, Conseil d'administration de l'AHQ, Québec humaniste0 commentaires

NDLR Lors de son assemblée générale du 10 avril 2021, l’Association humaniste du Québec est passée à l’élection d’un nouveau Conseil d’administration. À deux exceptions près tout le CA a été réélu: Danielle Russell, Michel Virard, Michel Pion, Daniel Baril, Michel Lincourt, et Claude Braun. Alain Bourgault a demandé de ne pas renouveler son mandat après deux années de loyaux services. Merci Alain. Yoland Bergeron s’est joint au CA pour l’année.  Nous avons demandé à Alain Bourgault de résumer sa vie, et à Yoland de se présenter en une phrase. 

Alain Bourgault (sortant)

Né dans les années 1950 et ayant fait mon cours classique jusqu’en Versification au Collège Sainte-Marie à Montréal avant de poursuivre des études en sciences humaines au Cégep du Vieux-Montréal, il m’était tout naturel d’adhérer au mouvement humaniste dans les années 2000. Ayant connu feu Bernard Cloutier à l’intérieur du groupe Mensa, il m’a invité à faire partie de l’AHQ en 2005. Le développement de l’esprit critique est l’aspect qui m’attirait le plus.

Je ne possède pas de grands diplômes universitaires, sinon l’équivalent d’un baccalauréat, cumulant une année en histoire et deux certificats en communication de l’Université de Montréal. Je n’ai pas non plus traversé la planète par de nombreux voyages comme notre célèbre globe-trotter qu’était Bernard l’a fait. Après que mes cinq z’enfants eurent grandi, j’ai occupé mon temps libre en faisant du bénévolat à caractère social et en créant, avec le prénommé Bernard, le Comité des concerts de la FHQ où j’ai invité plus d’une cinquantaine de musiciens à se produire au Centre humaniste, sans compter la célèbre cantatrice Pol Pelletier qui a présenté sa pièce La Robe blanche en 2015. Je rigole, bien sûr, puisque POL, comme elle se décrit elle-même, est une actrice québécoise bien connue.

Ce qui me caractérise, c’est la bonne écriture, le bon français et, comme le dit Claude Braun, je suis également un « cabotin inexpugnable ». Ma devise : Sans la musique, la vie serait une erreur. (F. Nietzsche)

 

Yoland Bergeron (arrivant)

Je suis membre de l’AHQ depuis plus de deux ans.  Ingénieur ayant travaillé dans l’industrie aérospatiale, en recherche aérodynamique et thermodynamique pendant plus d’une trentaine d’années, je m’intéresse maintenant aux mouvements humanistes et sceptiques depuis ma retraite.

 

 

 

 

 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code