La loi 21 est en danger

La loi 21 est en danger

La Loi 21 est en grand danger. La contestation lancée par Madame Ichrak Nourel Hak, future enseignante portant le voile, sera présentée en cour à partir du 2 novembre 2020. Elle ne sera pas seule: elle sera aidée par pas moins de dix-huit groupes et individus inscrits comme «amis de la cour» pour faire valoir leur opposition à la Loi sur la laïcité votée par l’Assemblée Nationale du Québec.
 
Le Mouvement Laïque Québécois (MLQ) est un des organismes à présenter des TÉMOINS devant la cour en faveur de la Loi 21. Il a absolument besoin de vous pour arrêter ce rouleau compresseur juridique construit essentiellement hors Québec. Il est a peu près certain que la cause ira jusqu’en Cour suprême du Canada. Nos adversaires espère sans doute que l’énormité des frais de justice encourus aura raison de l’endurance du MLQ.
Ne leur donnez pas ce plaisir. Donnez généreusement à la campagne de financement du MLQ pour sa lutte juridique.
 
Jamais votre don n’aura eu autant d’importance pour l’avenir d’un Québec laïque: allez à https://www.jedonne21.ca
Je sais que je peux compter sur vous,
 
Michel Virard
Président de l’Association humaniste du Québec
et membre du Mouvement Laïque Québécois

Une réponseà “La loi 21 est en danger”

  1. Maurice de Longue Épée dit :

    L’Assemblée Nationale du Québec qui a voté la loi 21, avec l’appui de la grande majorité des citoyens est plus représentative de l’opinion des Québéoises et Québécois que ne le sont les groupes, individus et organismes qui la contestent. Contester la loi, c’est contester la démocratie

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code