Le Conseil d’Administration honore Michel Virard, co-fondateur et président de l’Association humaniste du Québec, pour ses dix ans de contributions à l’humanisme au Québec

par Nov 15, 2015À propos de l'AHQ, Québec humaniste0 commentaires

 NDLR À son agape du 18 septembre 2015 célébrant païennement l’équinoxe d’automne, l’Association humaniste du Québec s’est inventée une petite cérémonie conviviale en l’honneur de son président, Michel Virard. C’était de mise dans les cadre des festivités du 10ième anniversaire de la fondation de l’AHQ. Les fonds de l’association n’ont pas été utilisés pour cette festivité mais plutôt des dons de la part de tous les membres du conseil d’administration. Une plaque trophée gravée d’une salutation solennelle ainsi qu’un bon cru ont été remis à notre chef, camarade et ami. Le vice-président de l’AHQ , et fidèle compagnon de route depuis la première heure, Michel Pion, a prononcé une brève allocution remerciant Michel Virard pour son don de soi en faveur de l’humanisme, le flattant pour son talent à ce faire, et le saluant comme ami cher. Nous reproduisons ci dessous cette allocution ainsi que le libellé de la plaque honorifique.

Comme vous le savez sans doute, l’AHQ a été fondée en 2005 et fête cette année son 10e anniversaire.

Cette étape nous semble un bon moment pour exprimer notre reconnaissance à un des membres fondateurs de l’AHQ et à son actuel président Michel Virard. Si l’AHQ est toujours vivante et active aujourd’hui, 10 ans après sa fondation, une bonne part du crédit en revient à Michel. On n’a qu’à penser à tous les cinéclubs, les conférences et autres activités que Michel à offert aux membres, parce qu’un de ses buts avoués a toujours été de créer un endroit et des évènements où des humanistes athées pouvaient se rencontrer et échanger.

Nous tenons à lui rendre hommage surtout pour la somme du travail qu’il a accompli durant cette dernière décennie pour maintenir en vie l’AHQ. Il s’y est appliqué sans compter son temps et ses efforts et souvent dans des conditions difficiles. Je suis bien placé personnellement pour en parler, ayant été un témoin privilégié de son travail et de son engagement envers cet idéal que nous partageons tous d’un humanisme moderne trouvant sa source dans la raison, la pensée critique et la tolérance.

Au cours des années Michel Virard a su attirer à l’Association des gens, partageant cet idéal et prêt à mettre la main à la roue si nécessaire. Si nous sommes réunis ici ce soir, ce n’est pas seulement, mais un peu beaucoup aussi grâce à lui. Si vous le permettez, je vais maintenant parler à la première personne, bien que je sois persuadé que plusieurs personnes ici pourraient dire la même chose.

Depuis sa fondation l’AHQ n’a eu que deux présidents moi-même et Michel et c’est un secret de polichinelle que personne ne se bouscule pour occuper le poste, et c’est surtout parce que Michel a établi des standards si élevés que toute comparaison sera difficile à soutenir. Personnellement je suis toujours un peu jaloux de la clarté et de la qualité de ses textes que j’essaie d’émuler depuis des années, sans y parvenir. J’ai beaucoup appris en travaillant avec lui, sur la façon de s’exprimer avec clarté, sans compromis, tout en montrant en toute occasion un respect envers son interlocuteur du moment. Je ne me souviens pas de l’avoir vu ne seule fois perdre son calme ou parler d’abandonner, même dans les moments les plus difficiles et il y en a eu.

Je considère Michel comme un ami et aussi comme un mentor et un exemple à suivre. Pour moi il demeure un modèle à émuler comme humaniste et comme personne. Alors Michel, en reconnaissance de tous les services rendus et de ton dévouement des dix dernières années, daigne accepter cette plaque commémorative.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code