Les quatre desseins «intelligents» de Dieu Dieudonné

par Jan 7, 2013Québec humaniste, Réflexions0 commentaires

CLAUDE BRAUN

CLAUDE BRAUN

Administrateur et éditeur en chef du "Québec humaniste"

Claude Braun a été professeur de neurosciences cognitives à l'UQAM de nombreuses années. Retraité depuis peu, Il a publié nombres de documents de recherches sur le sujet. Il a été également éditeur du "Québec laïque"  et est depuis quelques années l'éditeur en chef  de notre revue "Québec humaniste" Il a également publié "Québec Athée" en 2010. Téléchargeable gratuitement en utilisant ce lien avec  les compliments de l'auteur.

L’ingénieur d’autrefois dénommé Dieu Dieudonné est réputé avoir écrit le Plan d’ingénieur le plus ambitieux de tous les temps, Plan que l’on dénomma le « Dessein Intelligent » et qui a mis au monde ce que l’on dénomma « La Création ». Dieudonné a laissé deux Testaments explicatifs autobiographiques, l’Ancien et le Nouveau, expliquant les phases I à IV du projet, dénommées Apocalypses.

Premier dessein « intelligent ».

Dans l’Ancien testament, Dieudonné révéla qu’Il s’était aperçu que sa créature humaine, particulièrement de sexe féminin, n’avait pu résister au fruit interdit de l’Arbre de la connaissance. Dieudonné avait sous-estimé la propension de l’humain à vouloir connaitre le bien et le mal. Dieudonné fut surpris et amèrement déçu. Dieudonné déchira son Plan défectueux et en concocta un nouveau. Il condamna l’humain à mort et l’expulsa du Jardin d’Éden. Dans un accès additionnel d’irritation, il condamna la femme à être menstruée et à accoucher dans la douleur. Peut-être l’humain, particulièrement la femme, serait-il plus sage en l’absence de l’Arbre de la connaissance ?

Deuxième dessein « intelligent ».

Ce qui arriva plutôt c’est que l’humain cultiva désormais lui-même les fruits du bien et du mal malgré la menstruation, l’accouchement douloureux, le dur labeur et la mort de chaque humain. Alors Dieudonné fut encore plus déçu de son Dessein raté et se mit à vraiment détester non seulement l’humanité mais toute Sa Création. Il révisa à nouveau son Plan. Il noya toutes ses créatures sauf un mâle et une femelle de chaque espèce. Peut-être ceci suffirait-il à servir de leçon ?

Troisième dessein « intelligent ».

C’est dans le Nouveau testament que Dieudonné nous révéla la suite. Il y aurait eu en tout quatre grands déchirements du Plan Dieudonné dénommées « Apocalypses ». Les deux premiers, l’expulsion du Jardin et la grande Noyade, n’avaient pas suffi, car l’humain développait maintenant la pensée critique, la philosophie, les arts et les sciences, décuplant encore ses facultés du bien et du mal. À quoi bon le Plan dans de telles circonstances ? Ceci déçut encore davantage Dieudonné et le mit encore plus en colère. Pour la troisième Apocalypse Dieudonné reformula son Plan pour faire souffrir le plus possible ses Créatures. Pestilences, famines, guerres, et tristesses sans fin abondèrent et même dominèrent depuis lors. Même le Fils de Dieudonné, Dieudonné Junior, n’échappa pas aux massacres. Beaucoup d’humains survirèrent malgré tout et voulurent encore davantage connaitre le bien et le mal. Ils entreprirent même de tenter collectivement de corriger la partie du Plan qui les concernait. Ce plan rebelle, non autorisé et inacceptable, fut désormais dénommé « Humanisme ».

Quatrième dessein « intelligent ».

Dieudonné fut encore une fois déçu de voir son Plan échouer. Il en est même sorti de ses gonds. Dieudonné déchira donc une quatrième fois son Plan. Pour sa quatrième Apocalypse Dieudonné se mit sérieusement au travail, avec sa casquette de Cancre et sa langue légèrement sortie par le côté de sa bouche. Il ajusta les constantes fondamentales de son Plan pour y introduire la deuxième loi de la thermodynamique. L’univers évoluerait désormais vers l’entropie. À la fin de cette course inévitable et universelle, le Monde entier serait devenu informe, glauque, et raide mort. Mais Dieudonné avait oublié qu’il était Lui-même, tel qu’Il l’avait révélé dans son Nouveau testament, un Dieu vivant. Oups.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code