Djemila Benhabib, amie de l’Association humaniste du Québec

par Août 15, 2012À propos de l'AHQ, activités, Québec humaniste0 commentaires

CLAUDE BRAUN

CLAUDE BRAUN

Administrateur et éditeur en chef du "Québec humaniste"

Claude Braun a été professeur de neurosciences cognitives à l'UQAM de nombreuses années. Retraité depuis peu, Il a publié nombres de documents de recherches sur le sujet. Il a été également éditeur du "Québec laïque"  et est depuis quelques années l'éditeur en chef  de notre revue "Québec humaniste" Il a également publié "Québec Athée" en 2010. Téléchargeable gratuitement en utilisant ce lien avec  les compliments de l'auteur.

La salle était bien remplie lorsque Djemila Benhabib a livré son allocution au Congrès de la International and Ethical Union tenu à Montréal du 3 au 5 août 2012. Cette allocution, organisée par l’Association humaniste du Québec, a  contribué au succès du congrès. Depuis lors, Djemila Behnabib a été défaite de peu comme candidate péquiste à Trois-Rivières. Toutefois, elle a pu se consoler dans les jours suivants puisqu’elle s’est fait décener le prestigieux Prix International de la Laïcité par l’Hôtel de Ville de Paris.

Extrait de la Déclaration de principes du Comité Laïcité République de la Ville de Paris

La laïcité, clef de voûte de l’édifice républicain, fondement institutionnel des libertés individuelles et de l’égalité des droits, ferment de l’intégration des citoyennes et des citoyens de toutes origines, constitue, aujourd’hui comme hier, l’assise indispensable de la paix civile et de l’unité de la nation

Lettre du Vice-Président de l’Association humaniste du Québec à Djemila Benhabib suite à l’octroi du Prix International de la Laïcité

Chère Djemila, j’ai attendu un peu que la poussière soit retombée mais c’est bien un conseil d’administration unanime et enthousiaste, celui des Humanistes du Québec, qui m’a demandé de veiller à ce que nos plus chaleureuses félicitations te soient transmises.

En te décernant ce Prix international de la laïcité 2012, le Comité Laïcité République a reconnu en ta personne l’importance du débat sur la laïcité au Québec, si honteusement escamoté lors des dernières élections provinciales, où, seule contre tous, tu as rappelé aux mémoires trop sélectives que la laïcité n’est pas une feuille de vigne pour protéger indûment les privilèges des religions quelles qu’elles soient. Il fallait le dire et tu l’as dit, haut et fort, et je n’ai pas pu m’empêcher de penser à ces paroles prémonitoires que tu m’as chuchotées juste avant ton intervention au congrès humanisme de Montréal, le 5 août : « Tu sais, Michel, je n’oublierai pas les humanistes ». J’avoue que je n’avais pas saisi alors tout le poids que tu entendais donner à ces paroles.

Au nom de tous, je te remercie pour ton engagement magnifique et ton courage. Tu mérites amplement ces lauriers de la Laïcité.

Au plaisir de te revoir,

Michel Virard et Michel Pion, Guy Coignaud, Claude Braun, Daniel Baril, Lyne Jubinville, Enrico Gambardella, pour l’Association humaniste du Québec.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code