Hassan Jamali se présente comme musulman moderniste: compte-rendu de conférence

par Mar 15, 2012activités, Islam, Québec humaniste, Religions, Transcriptions de conférences0 commentaires

CLAUDE BRAUN

CLAUDE BRAUN

Administrateur et éditeur en chef du "Québec humaniste"

Claude Braun a été professeur de neurosciences cognitives à l'UQAM de nombreuses années. Retraité depuis peu, Il a publié nombres de documents de recherches sur le sujet. Il a été également éditeur du "Québec laïque"  et est depuis quelques années l'éditeur en chef  de notre revue "Québec humaniste" Il a également publié "Québec Athée" en 2010. Téléchargeable gratuitement en utilisant ce lien avec  les compliments de l'auteur.

L’Association humaniste du Québec a reçu le jeudi 16 février 2012, le conférencier Hassan Jamali au Centre humaniste du Québec.

Hassan Jamali est ingénieur diplômé de l’École polytechnique de Varsovie et docteur en ingénierie de l’Université Paul Sabatier de Toulouse. Présentement, il enseigne la technologie de l’électronique au Collège Ahuntsic à Montréal. Auteur prolifique depuis plus de 30 ans dans les journaux francophones et arabophones, il est l’auteur de Je suis musulman en Occident, Coran et déviation politique et Réussir au Québec, guide des études et des carrières pour immigrants, livre pour lequel il a reçu le prix québécois de la citoyenneté en 2004.

Selon Hassan Jamali, les musulmans vivant en Occident cherchent des réponses, entre autres, sur le statut de la femme, la sexualité, le mariage mixte, l’homosexualité, l’éducation religieuse des enfants, la laïcité, etc., dans le respect des principes de l’islam. Selon lui, « l’Islam pose problème à l’humanité depuis 30 ans, époque où il y a eu une remontée de l’islam extrémiste et politique ». Il affirme qu’il y a pourtant un islam paisible et spirituel.

Monsieur Hamali s’est présenté à l’auditoire comme « humaniste musulman » qui embrasse la modernité, n’interprète pas le coran littéralement, désapprouve particulièrement le sexisme misogyne de la culture musulmane. Les membres de l’AHQ l’ont écouté avec politesse et lui ont ensuite martelé les critiques habituelles contre l’Islam. Monsieur Jamali les a toutes faites siennes sans exception. Il était d’accord avec nos critiques, tout en affirmant vers la fin de la discussion, qu’il restait néanmoins monothéiste et qu’il croyait que Mahomet a dit des choses « intéressantes ».

Nous n’avons malheureusement pas eu le temps d’expliquer à Hassan Jamali que certains d’entre nous pensons que le monothéisme est la forme la plus dégénérée de la croyance religieuse (paternaliste, guerrière, absolutiste). À l’inverse, Hassan Jamali n’a pas eu non plus le temps de nous expliquer qu’est-ce que Mahomet aurait dit qui puisse être « intéressant ». Nous pensons que des doutes eurent été exprimés…

Mais finalement, tous et toutes furent un peu surpris d’être surpris de découvrir qu’il existe des musulmans qui ressemblent à la majorité des catholiques québécois: « Dieu existe, Jésus m’inspire un peu, puis pour le reste, je me fie à la modernité pour me guider. » 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code