Québec athée de Claude Braun Sortira en mars 2010

par Mar 15, 2010activités, actualités - humanistes, Livres, Québec humaniste0 commentaires

Michel Virard

Michel Virard

Président de l'AHQ

Michel Virard est un des fondateurs de l’AHQ en 2005 avec Bernard Cloutier et Normand Baillargeon. Ingénieur et entrepreneur, il a également été administrateur des Sceptiques du Québec. il est depuis les tout débuts l’une des âmes dirigeantes de l’AHQ. Il est également secrétaire de Humanist Canada

Ayant eu le privilège de lire le manuscrit avant sa parution, due pour fin mars, je me devais de signaler dès maintenant à mes amis humanistes ce remarquable ouvrage. Remarquable à plus d’un titre car il couvre avec brio une large surface. Si vous deviez vous restreindre à lire un seul ouvrage sur l’athéisme au Québec, et bien je n’ai pas de doute que, en date d’aujourd’hui, ce livre serait votre meilleur choix. Le livre répond à deux questions qui intéressent au plus haut point tous les humanistes modernes du Québec.

La première, à laquelle l’auteur fournit une réponse bien étoffée dans les trois premiers chapitres, est « Qu’est-ce qu’on entend par athéisme » de nos jours. Chez les humanistes athées, nous sommes fréquemment sous l’impression que nous savons déjà toutes les choses qu’il y a savoir sur l’athéisme. J’avoue à ma courte honte que Claude Braun m’en appris un bon nombre que j’ignorais, en particulier sur ces nombreux « compagnons de route » qui nous ont frayés un chemin depuis l’antiquité ou encore qui se sont maintenus sur des voies proches mais distinctes de l’humanisme moderne dont nous nous réclamons. Ils étaient tous athées et, à ce titre, ont apporté bien des pierres à l’édifice. C’est ainsi que vous pourrez découvrir des aspects longtemps occultés de la réalité athée. Par exemple, le fait que l’esperanto, le naturisme ou même l’idée d’un gouvernement mondial doivent beaucoup à ce courant de pensée. La fécondité de l’athéisme dans la genèse de nombreux éléments de la modernité est ainsi soulignée avec une force que je n’ai pas observée ailleurs, vraisemblablement parce que Claude Braun affirme la supériorité du point de vue humaniste athée avec conviction, ce que d’autres auteurs ne pouvaient oser faire à des époques encore récentes, et au Québec encore moins qu’ailleurs.

La seconde question justifie le titre : « L’athéisme au Québec, qu’est-ce que cela veut dire ?» Question pertinente lorsqu’on sait que l’histoire officielle du Québec, écrite et réécrite essentiellement par des croyants, décrit obstinément celle d’un peuple de croyants soi-disant à genoux à tout bout de champs. Claude Braun exhume donc de notre proche passé et de notre actualité les preuves incontournables que l’esprit athée, avant même notre sortie de placard de 2009, se portait fort bien au Québec quoique souvent de façon indirecte, voir oblique. Les trois chapitres de cette seconde partie nous proposent d’abord de découvrir l’athéisme non seulement dans la littérature québécois, mais aussi dans le cinéma, la chanson et même dans les personnages de notre folklore. Un chapitre entier sur « nos » gloires athées du Québec fait la lumière sur des gens connus des francophones (de L.J. Papineau à D. Baril en passant par J. Doutre, J. Ferron, etc.) mais aussi sur des anglophones moins connus que Bethune ou Morgentaler mais néanmoins remarquables (William Osler, Marian Dale Scott, Irving Layton). En tout, une vingtaine d’excellentes mini biographies vues sous l’angle de l’athéisme, avéré ou présumé, de ceux qui ont tenu tête à l’omnipotente Église catholique. Le dernier chapitre se concentre sur l’athéisme d’aujourd’hui au Québec, son effet sur les institutions, ses organisations et comprend aussi une chronologie des événements marquants concernant l’athéisme, la laïcité et l’humanisme moderne au Québec. Claude Braun conclut sur ce que « réclament les athées pour eux et pour la société en général ». Toutefois ce n’est pas la fin de l’ouvrage car, outre les nombreux tableaux répartis dans le texte, l’auteur nous fournit une foule de références dans les 61 pages qui suivent. Une bibliographie fouillée et une série d’annexes sur chaque composante de la pléiade humaniste au Québec est là pour nous confirmer que le Québec athée existe véritablement. L’AHQ y est en bonne place avec ses principes au grand complet.

Au total, nous devrons à Claude Braun une pièce majeure de la littérature humaniste de notre coin de continent. C’était à faire, c’est maintenant fait et bien fait. Un grand bravo!

Le lancement du livre aura lieu au nouveau Centre humaniste de Montréal, 1225 St-Joseph Est, de 17h à 19h, le mardi 30 mars.

À noter que « Québec Athée est maintenant disponible dans notre boutique humaniste.

 

 

 

 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code