Conférence Jocelyn Giroux & Yves St-Arnaud

Chargement de la carte…

Date / Heure
Date(s) - 20/04/2017
19 h 00 min - 20 h 30 min

Emplacement
Centre humaniste du Québec

Catégories


La moralité humaine est naturelle
Ou l’inutile hypothèse Dieu

Dans leur essai L’hypothèse Dieu (Liber 2015), Jocelyn Giroux et Yves St-Arnaud posent quatre défis aux croyants : peuvent-ils reconnaître que l’hypothèse Dieu n’est pas nécessaire pour expliquer la croyance, tout comme la moralité, que la foi chrétienne ne peut s’appuyer sur des faits historiques et que la science met fin à l’exception humaine? Dans les débats scientifiques sur la nature et l’origine de la moralité, personne ne soutient que la moralité humaine serait d’origine surnaturelle. Bien que les discussions savantes se poursuivent, par exemple sur la proto-moralité des primates supérieurs et sur l’innéisme moral, tous les experts scientifiques sur le sujet s’entendent pour prendre la nature comme espace de recherche. C’est le point de départ de la naturalisation de la moralité. La moralité humaine est naturelle.
C’est la thèse que défendront Jocelyn Giroux et Yves St-Arnaud lors de la prochaine conférence de l’Association humaniste du Québec.
Jocelyn Giroux

Diplômé de l’École de criminologie de l’Université de Montréal, Jocelyn Giroux a pratiqué comme avocat criminaliste en défense pendant plus de 35 ans. Il est l’auteur de nombreuses publications notamment en droit et en criminologie. Ses plus récentes sont L’Hypothèse Dieu, dont il est coauteur avec Yves St-Arnaud, publié chez Liber à l’automne 2015 et Entre embâcles et méandres, au sujet de l’affaire Turcotte, revue Argument Automne 2016/Hiver 2017 écrit avec Denis Laliberté.

Où: au Centre humaniste à Montréal, 1226 boul. Saint-Joseph Est

Quand: le jeudi 20 avril 2017 à 19h. La conférence sera suivi d’une période de question.

Entrées 10$ (membres AHQ: 5%)

 

Les commentaires sont fermés