Conférence François Doyon

Chargement de la carte…

Date / Heure
Date(s) - 16/03/2017
19 h 00 min - 21 h 00 min

Emplacement
Centre humaniste du Québec

Catégories


Philosophie, raison et traitement préférentiel de la religion

Conférence de François Doyon

 

Les croyances religieuses méritent-elles, dans notre société, un traitement préférentiel par rapport aux autres types de croyances ou de convictions ? Peut-on dissocier la morale de la religion? Est-il rationnel de croire que la nature est l’œuvre d’une intelligence surnaturelle?

Voilà les questions auxquelles s’attaquera François Doyon, professeur de philosophie au Cégep de Saint-Jérôme, en présentant un regard résolument critique sur les réponses apportées à ces mêmes questions par quelques philosophes québécois on ne peut plus complaisants à l’égard des religions. Il donnera notamment la réplique à Charles Taylor, pour qui « les sources morales les plus libres d’illusion impliquent un Dieu », et à Jean Grondin, qui croit que la transcendance est « l’une des meilleures hypothèses qui soit, l’une des plus crédibles, si l’on veut rendre compte du cours intelligent des choses ».

François Doyon est l’auteur d’un essai philosophique qui vient tout juste de paraître sur ce sujet, Les philosophes québécois et leur défense des religions (Connaissances et savoirs, 2017). Le professeur y critique également les affirmations de Michel Seymour et de George Leroux, autant de philosophes qui, à son avis, défendent l’idée d’un traitement préférentiel des religions qui s’avère injuste envers les non-croyants et, pour une bonne part, la cause de la querelle sur la laïcité.

Le volume sera disponible sur place.

Où: au Centre humaniste, 1225 boul Saint-Joseph Est

Quand, le 16 mars 2017 à 19h

Une période de question suivra la conférence.

Entrée 10$ (membres AHQ: 5$) Réservation requise à reservation@assohum.org

 

Les commentaires sont fermés