Ciné-club : Juifs et Musulmans, si loin, si proches

Chargement de la carte…

Date / Heure
Date(s) - 07/09/2017
19 h 00 min - 21 h 00 min

Emplacement
Centre humaniste du Québec

Catégories


C’est la rentrée des classes… pour les Humanistes aussi! Nous avons la réputation de connaître les religions mieux que les croyants. Cela ne se fait pas tout seul. Que savez vous de la relation tumultueuse – et incestueuse – entre Islam et Judaïsme ? Pour aller au delà des stéréotypes et des «connaissances» en 140 caractères, je vous convie à un vrai cours d’histoire des religions avec les meilleurs experts du domaine. (Presque) tout ce que vous avez voulu savoir sur l’étonnante aventure de Mahomet et de ses disciples vous sera conté dans une série en quatre épisodes (deux en septembre et deux en octobre).

Juifs et Musulmans, si loin, si proches

Ce voyage dans le temps retrace quatorze siècles d’une riche histoire commune entre juifs et musulmans.

Un récit d’une grande rigueur historique, sans concessions ni parti pris, porté par une réalisation fluide et inspirée.

Dès l’avènement de l’islam, le sort des musulmans et des juifs a été étroitement lié, mais un peu plus d’un siècle de conflit a suffi à occulter dans les mémoires treize siècles d’une histoire commune souvent pacifique et parfois harmonieuse. Elle commence dans la péninsule Arabique, où l’islam voit le jour au VIIe siècle, par la parole et l’enseignement de son fondateur, Mahomet, et se poursuit à Jérusalem, où, au XIIe siècle, le conquérant Saladin respectera églises et synagogues, durant le mythique âge d’or du royaume d’al-Andalus (711-1492) et dans la Maison judéo-musulmane de la sagesse fondée à Bagdad par la dynastie abbasside… Jusqu’à la rupture violente du XXe siècle, les deux religions n’ont cessé de dialoguer, non sans épisodes douloureux, comme le massacre de Grenade, en 1066, durant lequel la population juive est décimée par ses voisins musulmans. Le judaïsme a ainsi fortement inspiré Mahomet, qui en reconnaît les prophètes : Ibrahim (Abraham), Moussa (Moïse) ou Joseph (Youssef). Trois siècles plus tard, c’est sous l’influence des penseurs musulmans que le rabbin Saadia Gaon proposera une interprétation de la Thora puisée dans la philosophie grecque.
De 610 à nos jours, de l’Arabie au Proche-Orient en passant par l’Empire ottoman, l’Andalousie et le Maghreb, cette histoire complexe et méconnue est racontée chronologiquement, avec une fluidité qui n’exclut pas le sens du détail. Un passionnant voyage dans le temps, porté par les explications, savantes mais toujours accessibles, de plus de trente chercheurs venus de différents pays, par des séquences d’animation originales et par des archives photographiques et filmiques d’une grande force.

Projection du 7 septembre:

1. Les origines : 610-721
Où l’on retrace la naissance de l’islam et sa conquête en un siècle d’un territoire s’étendant de la Perse à l’Espagne. Quelle a été la place des millions de non-musulmans dans cet empire ? Pour les polythéistes, c’est la conversion ; pour les peuples du Livre, juifs et chrétiens, le statut de “dhimmi”, qui les détermine inférieurs, mais leur confère une protection plus ou moins généreuse selon les lieux, et leur permet de pratiquer leur religion.

2. La place de l’autre, 721-1789
Sur le continent indo-européen et le pourtour de la Méditerranée, l’Islam est la religion officielle. Les juifs et les chrétiens constituent des minorités organisées autour d’une même idée : l’obtention du meilleur statut possible au sein de l’empire. Ce qui n’empêche pas les échanges culturels – en témoigne la Maison de la sagesse à Bagdad – ni les épisodes plus tragiques comme la conversion forcée en Andalousie des juifs (et des chrétiens) par les Almohades au XIIe siècle. Au XVe siècle, la Reconquista chasse les juifs et les musulmans d’Espagne et marque la fin d’Al-Andalus.

Durée : deux fois 54 minutes. Projection en français. 

Réalisation : Karim Miské
Auteurs : Karim Miské, Emmanuel Blanchard, Nathalie Mars
Direction éditoriale : Sylvie Jézéquel
Coproduction : ARTE France, Compagnie des Phares et Balises

N’oubliez pas: il faut réserver votre place à reservation@assohum.org 

Michel Virard, coordonnateur du ciné-club humaniste.

Les commentaires sont fermés