Ciné-club: John von Neumann, prophète du 21e siècle

Chargement de la carte…

Date / Heure
Date(s) - 01/03/2018
19 h 00 min

Emplacement
Centre humaniste du Québec

Catégories


Après le film résolument optimiste du mois dernier, voici une douche froide: le pessimisme de von Neumann peut être destabilisant mais son génie est incontestable et les personnages qui ont gravité autour de von Neumann sont tout aussi fascinants (Gödel, Einstein, etc.). L’architecture dite de «von Neumann» est toujours aujourd’hui celle utilisée par l’écrasante majorité des ordinateurs y compris celui dans votre téléphone portable. 

«John von Neumann, mathématicien hongrois, devenu américain après-guerre, a façonné le 20e siècle et continue de façonner ce début du 21e, sans que nous le sachions.

Inconnu du grand public, il a pourtant laissé sa trace partout : dans les sciences, mais aussi au cinéma, où il a servi de modèle pour deux personnages mythiques de Stanley Kubrick : Docteur Folamour et HAL, l’ordinateur de “2001, l’odyssée de l’espace”. 

L’homme possédait une telle puissance de calcul qu’il donnait des complexes à ses pairs, dont Einstein. Il était à l’origine des théories les plus fondamentales et abstraites du siècle dernier, comme de leurs conséquences les plus radicales. Fondement des mathématiques, physique de l’infiniment petit, élaboration théorique de la mécanique quantique, économie et théorie des jeux, théorie de l’information et de l’intelligence artificielle, physique statistiques et automates cellulaires, fondements des neurosciences, il aura été à l’avant-garde des concepts forgés au siècle dernier qui transforment notre 21e siècle. 

Portrait
Il a appris le grec ancien à 6 ans, dans sa ville natale de Budapest. Dans la trentaine, il a découvert l’Amérique, le pouvoir, le capitalisme, les femmes et l’alcool. Au centre des études avancées de Princeton, il était connu pour ses blagues salaces et son habitude de mettre de la musique militaire allemande à plein volume afin d’agacer Einstein. D’une légèreté insoutenable, capable de donner une fête de 300 personnes et de rester calfeutré dans son bureau, Von Neumann semblait avancer masqué. Il mourra des suites de ses travaux sur la bombe, c’est-à-dire les conséquences des radiations des tests nucléaires auxquels il assista. 
Bien plus que le portrait d’un homme, le film est le portrait d’une époque charnière dans l’histoire de l’humanité. A travers le regard d’un de ses membres le plus brillants et énigmatiques, nous verrons comment un groupe de penseurs européens a puisé ses idées dans la vieille Europe de l’entre-deux-guerres, et comment celles-ci ont traversé l’Atlantique dans les années 30, avant de transformer le monde.»

Ce film sera projeté en français. Durée 57mn

Où : au Centre humaniste du Québec, 1225 St-Joseph Est, Montréal

Quand: le jeudi 1er mars 2018, à 19h

Le film sera suivi d’une discussion. Je répondrai au mieux à vos questions concernant la genèse et l’architecture des ordinateurs (je suis ingénieur en électronique de formation et j’ai été impliqué dans la conception d’ordinateurs dédiés au début de ma carrière chez Canadian Marconi puis chez AES Data).

Entrée: 10$ (membres AHQ: 5$)

Au plaisir de vous y rencontrer,

Michel Virard

Coordinateur des ciné-clubs et conférences

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *