IHEU vs. Le Vatican

IHEU vs. Le Vatican

Contrairement à ce que soutient le Vatican, la liberté de ne pas avoir de religion est un droit humain.

Les représentants humanistes aux Nations-Unies (L’AHQ est membre votant de l’IHEU – l’International Humanist and Ethical Union) ont catégoriquement rejeté les déclarations du Vatican à l’effet que la liberté de ne pas avoir de religion n’est pas un droit humain.

Ivan Jurkovic, représentant du Vatican à l’ONU.

Lors d’une session avec le rapporteur spécial des nations-unies sur la liberté de religion ou de croyances, le représentant du Saint-Siège a soutenu que la liberté de ne pas avoir de religion n’est pas reconnu par le droit international.

La représentante de l’IHEU à l’ONU et directrice des campagnes de sensibilisation, Elizabeth O’Casey a répondu fermement et corrigé le Vatican au sujet de cette déclaration. Elle a énuméré les droits existants au sujet de la liberté de ne pas avoir de religion et a rappelé à l’assemblée pourquoi la liberté de ne pas avoir de religion est essentielle pour ceux qui décident de rejeter la religion ou qu’ils soient dans le monde. 

Voici le texte de sa déclaration;

Déclaration orale
IHEU (International Humanist and Ethical Union)
Conseil des droits de l’homme des Nations-Unis 37e session (27 février au 23 mars)
Débat sur l’item No. 3
Elizabeth O’Casey

La représentante de l’IHEU aux Nations-Unies et directrice des campagnes de sensibilisation, Elizabeth O’Casey, pendant son intervention au conseil des droits humains de l’ONU.

Durant la période de dialogue avec le rapporteur spécial des Nations-Unis sur la liberté de religion ou de croyances, le représentant du Saint-Siège a déclaré que la liberté de ne pas avoir de religion n’est pas reconnu par le droit international.

Nous ne sommes pas sûr, exactement à quoi il se référait, parce que la liberté de contrainte d’accepter une religion est protégée par la loi, tout comme l’est la liberté de ne pas avoir de religion. La liberté d’abandonner une religion et la liberté de critiquer une religion sont également protégées par la loi.

Il est important de se rappeler ces libertés considérant que;

– 85 pays pratiquent une discrimination active envers les non-croyants et sept pays les persécutent ouvertement. Au Bangladesh, des bloggeurs indiens et aux Maldives ont été assassinés du seul fait de s’être déclarés laïciste. Le physicien Bangladeshi Muhammed Zafar, a été poignardé à la tête pour s’être déclaré athée et donc être devenu un « ennemi de l’islam »

En Arabie Saoudite au Pakistan et en Iran, on ne compte plus le nombre de personnes emprisonnés, fouettés ou condamnés à mort pour avoir insulté ou rejeté la religion.

Plusieurs états encouragent ouvertement la haine envers les non-croyants. En Malaisie, en Égypte et en Arabie Saoudite plusieurs membres des gouvernements en place on fait, à de multiples reprises, des déclarations incitant à la haine envers les athées et les humanistes.

– À Chypre, les responsables de l’éducation religieuse ont recommandés que l’athéisme soit formellement rejeté et ont dépeint les athées comme étant des personnes « matérialistes et amorales »

Le rapporteur spécial a déjà observé par le passé la conception erronée, selon laquelle les humanistes et les laïques n’ont pas besoin de protection.

La question est donc; combien d’humanistes, athées et laïques ont besoin d’être tués, emprisonnés ou persécutés pour que ce malentendu persiste?

Nous remercions le rapporteur spécial d’avoir corrigé la déclaration du Saint-Siège, mais tant que la communauté internationale demeurera silencieuse, les droits de la minorité invisible des non-croyants à travers le globe continueront d’être bafoués, y compris par certains membres de ce conseil.

One Responseto “IHEU vs. Le Vatican”

  1. Michel Belley dit :

    En Égypte, les athées sont considérés comme des extrémistes, et seront bientôt passible de prison. https://www.francetvinfo.fr/societe/religion/egypte-les-athees-seront-ils-bientot-mis-en-prison_2632104.html
    Cependant, il y a déjà des athées en prison, et une femme a aussi perdu la garde de ses enfants à cause de son athéisme. http://www.rfi.fr/moyen-orient/20171224-egypte-enfants-retires-mere-cause-atheisme
    http://www.lemonde.fr/international/article/2018/01/12/le-parlement-egyptien-veut-legiferer-contre-l-atheisme_5241075_3210.html

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *