AHQ 2016 – Rapport annuel des activités

Rapport du président pour l’année 2016

Sommaire

2016 fut une année en dents de scie pour les humanistes, athées, agnostiques et libres-penseurs. Mal commencée avec le rejet de notre plainte pour discrimination à Commission des droits de la personne du Québec. Vous verrez par vous-même le sophisme éhonté utilisé par la CDPDJ pour fermer la porte au nez des athées. L’année s’est mieux terminée avec deux pétitions déposées en chambre par les deux coalitions dont nous faisons partie: une au Parlement fédéral pour l’abolition de la loi sur le blasphème et l’autre à l’Assemblée nationale demandant le retrait du cours ECR.

Nous avons augmenté nos activités sur pratiquement tous les tableaux: plus de membres, plus de sympathisants rejoints sur Facebook, plus d’articles publiés, plus de vidéos en ligne, plus de conférences avec des audiences plus importantes et aussi plus d’interaction avec les partis politiques provinciaux. Deux points culminants: la sortie remarquée de «La face cachée du cours Éthique et culture religieuse», ouvrage collectif de 14 auteurs réunis par Daniel Baril et Normand Baillargeon (cofondateur de l’AHQ) et la présentation en commission parlementaire de notre mémoire sur le projet de loi 62 par Claude Braun et votre président.

Je crois pouvoir affirmer que jamais l’AHQ n’a eu autant d’influence et que jamais la qualité de nos interventions n’a été aussi haute. Cela a été possible essentiellement grâce aux efforts de nos bénévoles, ceux du Conseil d’Administration bien sûr, mais aussi ceux en dehors du C.A.

À venir

2016 a permis de faire des avancées: nos pétitions ont été présentées aux gouvernements, mais rien de définitif n’a été voté sur ces questions de blasphème et d’ÉCR. En 2017, l’essentiel de nos activités risque fort d’être tourné encore vers le cours Éthique et Culture Religieuse et l’abolition de la loi sur le blasphème du Canada (c296). Espérons que nous n’aurons pas trop à attendre. Il est aussi probable que nous allons réactiver le dossier «mariages humanistes» car il se développe actuellement une synergie avec les humanistes du reste du Canada, eux aussi en butte à la discrimination pro-religieuse dans ce domaine.

Le grand projet de 2017 concernera la diffusion en ligne (streaming) de nos conférences via Internet ce qui permettra de rejoindre le reste de la province. Comme il s’agit d’un projet qui demande des fonds, nous devrons voir à le financer par d’autres moyens que les seuls revenus des soirées et des cotisations régulières.

 

Rapport par secteurs d’activité

Célébrants humanistes

En 2013, nous avions porté plainte contre la discrimination dont nous faisons l’objet par rapport aux organismes religieux concernant la célébration de mariages reconnus par l’État civil du Québec. A la fin de 2015, je vous avais indiqué que nous attendions la décision de la CDPDJ (Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse) suite au dossier sur la discrimination dont nous sommes l’objet. Nous avons effectivement obtenu une décision en mars 2016. Elle est totalement décevante car d’un légalisme d’une invraisemblable mauvaise foi: l’AHQ ne serait pas victime de discrimination de nature religieuse puisque l’humanisme n’est pas une religion! La décision est basée sur la lettre (et non l’esprit) des articles 10 de la Charte et sur la loi 366 du code civil du Québec.

 

Autrement dit, si un apostat ne peut obtenir, ou perd, un emploi à cause de la bigoterie d’un employeur en vertu de son «manque de religion», la CDPDJ devra conclure qu’il n’y a pas discrimination sur une base religieuse puisque le plaignant reconnaît lui même qu’il n’a pas de religion!

 

La législation sur le mariage au Québec est en plein flou artistique puisque, à l’heure actuelle, on ne sait pas s’il existe un seul type de mariage ou deux types de mariages et que le premier ministre a contredit publiquement sa ministre de la Justice sur ce point. Pour l’instant la confusion règne et les décisions traînent. C’était il y a un an et nous allons vraisemblablement tenter d’influencer tous les partis politiques pour que cesse cette discrimination tout à fait «systémique».

 

Magazine « Le Québec humaniste »

Nous continuons à recevoir des collaborations d’auteurs divers, dont plusieurs le font pour la première fois. Les proportions d’auteurs du conseil d¹administration, du membership de l’AHQ, ou invités, restent à peu près les mêmes.

La formule de la revue devient de plus en plus consolidée, c’est-à-dire que les essais sont édifiants, les auteurs font des recherches intellectuelles sur leur sujet et citent leurs sources.

La revue évite de publier des billets d’humeur irréfléchis.  La revue arrive à couvrir les principales thématiques de l’humanisme militant, l’éthique, la critique des religions, la promotion des sciences. Malgré les efforts intenses de Claude Braun, notre rédacteur en chef, pour équilibrer les genres des auteur(e)s, nous sommes obligés de constater que les femmes sont sous représentées parmi les auteurs. Mesdames, nous attendons votre contribution.

 

Les ciné-clubs de 2016

 Au milieu de 2016 nous sommes revenus à un film par mois, le premier jeudi. La série de films scientifiques présentés en coopération avec The Planetary Society – Montréal  (TPS) le dernier samedi du mois s’est révélée trop lourde à gérer pour nous. De plus l’assistance était par trop variable. Contrairement à notre estimé de l’année précédente, le ciné-club régulier du premier jeudi ne couvre plus ses frais même si l’audience se maintient autour de vingt personnes. Autre changement, Aude Exertier est devenue une collaboratrice efficace du ciné-club, c’est maintenant elle qui nous trouve des films/documentaires européens introuvables ici, à l’occasion de ses voyages en France.

En 2016 nous avons présenté les 17 films suivants sur 15 séances:

          7 janvier: Le roi, l’écureuil et la couleuvre partie 2

        30 janvier: Interstellar  (avec TPS)

          4 février: La Guerre des drones et Good Kill

        27 février: How the Earth Changed History – partie 1 (avec TPS)

             3 mars: Ex-Machina

           26 mars: How the Earth Changed History – partie 2 (avec TPS)

             7 avril: Felix et Meira

           30 avril: Histoire du Télescope (avec TPS)

              5 mai: Samsara

              2 juin: Galilée ou l’amour de Dieu (10e anniversaire du ciné-club)

             4 août: Au revoir Lénine

1er septembre: La vie de Bouddha

       6 octobre: le Procès de Viviane Amsalem

   3 novembre: Agnus Dei

1er décembre: L’empire Ottoman (2 parties)

 

Conférences et débats organisés par l’AHQ à Montréal, Québec, Trois-Rivières

En 2016 nous avons battu tous nos records en organisant ou en participant à pas moins de treize conférences-débats à Montréal, trois à Québec et trois à Trois-Rivières pour un grand total de dix-neuf conférences ! Le colloque de cette année avec 4 conférences, au lieu de 6 l’année précédente, a attiré un peu moins de monde mais rien de tragique et la formule refera surface en 2017, nous en sommes convaincus.

 

Groupe Montréal, organisés par Michel Virard, Daniel Baril, Claude Braun:

  • 18 février : Harvey Mead – «Moins d’humains ou plus d’humanité»
  • 18 mars : Daniel Baril – «Qu’enseigne-t-on à nos enfants dans le cours Éthique et culture religieuse ?»
  • 1er avril : Yves Gingras – «L’impossible dialogue entre science et religion»
  • 21 avril : Normand Rousseau – Lancement de «La Laïcité, une grande invention»
  • 3 août: conférence de Michel Virard à McGill (MCLL) : «The Roots of Secular Humanism»
  • 6 septembre: lancement du collectif dirigé par Daniel Baril et Normand Baillargeon:«La face cachée du cours ECR»
  • 15 septembre: Aziz Farès – «L’encre des savants est plus sacrée que le sang des martyrs»
  • 1er octobre: colloque «Éthique et culture religieuse» (merci à Claude Braun et Michel Pion) : Daniel Baril, Nadia El Mabrouk, André Gagné, Joëlle Quérin, Michèle Sirois
  • 20 octobre: François Richer – «La psychologie dans la formation à l’éthique»
  • 17 novembre: Claude Braun et Michel Pion – «À la recherche de l’âme»

 

Groupe Québec: organisés par Michel Goulet, Frédéric Fortin

  • 18 mars : conférence de Daniel Baril – «Le Cours ECR»
  • 10 juin : conférence de Normand Rousseau – «Projet de charte de la laïcité au Québec»
  • 18 octobre: Yves Gingras – «L’impossible dialogue entre science et religion»

 

Groupe Trois-Rivières: organisés par Andréa Richard

  • 21 janvier : débat sur la laïcité à l’UQTR – Trois Rivières (Daniel Baril)
  • 27 avril : souper-causerie à Trois-Rivières, avec Michel Virard
  • 21 septembre – Daniel Baril à la SSJB – «Le Cours ECR»

 

Toujours fidèle au poste, c’est à notre registraire, Pierre Cloutier, que nous devons de rejoindre par courriel tous nos membres et sympathisants pour les inviter à nos ciné-clubs et conférences. Merci aussi aux bénévoles qui nous aident à faire des soirées humanistes un événement apprécié de nos membres.

 

Comité vidéo – Youtube : la chaîne QcHumaniste

Le comité vidéo – Michel Pion, Pierre Cloutier (SQ), Pierre Cloutier (MLQ) et Michel Virard – continue de monter et mettre en ligne les vidéos que nous tournons nous-mêmes. Comme pour les années précédentes, la plupart de films mis en ligne sur QcHumaniste (notre canal Youtube) sont des enregistrements des conférences données principalement au Centre humaniste de Montréal.

Durant l’année 2016 nous avons mis en ligne les neufs vidéos suivants :

  • mars – Djemila Benhabib – Lancement d’Après Charlie
  • mars – Louena Hassani – La coureuse des vents
  • avril – Yves Gingras – L’impossible dialogue entre science et religion
  • avril – Des cérémonies humanistes ? Entrevue avec Michel Virard
  • mai – Normand Rousseau – La Laïcité, une grande invention
  • novembre – Alain Bourgault et Michel Virard – Sketch pour l’Halloween 2016
  • décembre – Joëlle Quérin – ÉCR, multiculturalisme et renouveau pédagogique
  • décembre – Daniel Baril – Le cours ECR, ce que cache «l’approche culturelle»
  • décembre – Nadia El Mabrouk – Michèle Sirois – Stéréotype sexiste et culturels dans les manuels ÉCR

Nous avons progressé de 5 à 9 vidéos (merci à Michel Pion). Le nombre d’abonnés est passé de 395 à 576 au 15 mars 2017 et nos vidéos ont été vues par 39 829 personnes en progression par rapport au 32 763 de l’année dernière.

Le succès de l’année semble être la conférence d’Yves Gingras sur L’impossible dialogue entre science et religion.  Même si le nombre de visionnements est limité (934), ils proviennent du Canada pour 48% et on constate que la durée de ses visionnements est bien plus élevée que la moyenne. Toutefois, le succès de 2014, Le Coran expliqué aux mécréants, continue de battre tous les records : 24 733 visionnements pour la même période. Il faut comprendre que la majeure partie des amateurs provient de la France (61%), de l’Algérie (8%), de la Belgique (6,2%) et du Maroc (4,1%). Le Canada ne représente que 8,4% de cette surprenante popularité.

  

Sites Internet – assohum.org et Facebook

Le site web assohum.org continue d’être un ilot de stabilité dans une mer de réseaux sociaux de plus en plus agités.

Grâce à Michel Pion, le cours en ligne sur l’humanisme moderne comprend maintenant un section de plus, celle sur l’éthique.

La page Facebook (FB) de l’AHQ est régulièrement fréquentée tous les jours par des dizaines de sympathisants et nous rejoignons régulièrement et sans frais jusqu’à trois mille personnes avec des messages, appelés «publications» dans le jargon de FB, qui touchent à l’humanisme. (pour y accéder depuis Facebook, tapez Association humaniste du Québec).

En elle-même, la page AHQ a reçu depuis sa naissance 2680 «j’aime» mais certaines publications peuvent dépasser largement la pénétration habituelle de la page: en février 2017, la publication dénonçant les appels au meurtre des «juifs maudits» par un imam de la mosquée Al Andalous (Montréal) a provoqué un pic de 20 002 insertions chez des utilisateurs Facebook, ce qui a conduit à 3 873 clics sur la publication suivis de 978 réactions, commentaires et partages. C’est actuellement le record.   

 

Agapes

Outre les agapes de printemps et d’été, cette année nous avions décidé d’innover avec:

– Une soirée Halloween des humanistes du Québec qui fut un franc succès. Pratiquement tous déguisés et parodiant les accoutrements religieux, les humanistes se sont offert un bon temps passablement ironique incluant un sketch organisé par Alain Bourgault et moi-même.

– Une soirée Lumières humanistes avec le Père Noël en chair et en os! (Il s’agissait du conteur et membre AHQ Jean-Maurice Demers, que nous remercions ici)

 

Actions auprès des institutions provinciales et fédérales

 27 février – rencontre organisée par Andréa Richard, accompagnée de Noëlla Champagne, avec Alexandre Cloutier, porte-parole Éducation du Parti Québécois. Engagement du PQ de présenter une pétition demandant le retrait du cours ECR.

  • 15 mars et 28 juin: rencontre de Andréa Richard et Noëlla Champagne avec Jean-François Lisée, devenu chef du Parti Québécois. Raison: cours ÉCR
  • 28 avril – rencontre avec Ann-Carole Griffin du ministère de l’Éducation. Présents Michel Virard, Andréa Richard (organisatrice), Lucie Jobin (MLQ), Nadia El-Mabrouk (PDFQ). Raison: cours ÉCR
  • 13 juin – Rencontre avec le député de la CAQ, Jean-François Roberge (en charge de l’éducation). Raison: cours ÉCR
  • 24 octobre – La pétition pour le retrait de la loi sur le blasphème est formellement reçue par le Parlement du Canada. L’AHQ fait partie de l’ICABL (International Coalition Against Blasphemy Laws). En janvier 2017, le gouvernement fédéral a promis de s’en occuper au cours de cette session.
  • 27 octobre – Michel Virard et Claude Braun ont présenté un mémoire sur le projet de loi 62 en commission parlementaire.
  • 23 novembre – Rencontre au parlement de Québec avec Alexandre Cloutier (PQ), présents: Daniel Baril, Michel Sirois (PDFQ), Nadia El Mabrouk (PDFQ), Andréa Richard. Raison: cours ÉCR
  • … et il est certain que j’en oublie!

 

Actions auprès des médias

 Je ne suis pas en mesure de vous lister toutes les interventions faites par des représentants de l’AHQ dans les journaux et médias électroniques. Il y en a trop!  Les plus significatifs sont probablement ceux-ci:

  • 13 septembre : lancement du livre collectif «La Face cachée du cours ÉCR»
  • 6 septembre : Radio Canada mentionne le lancement de la pétition contre ÉCR lors d’une entrevue avec Andréa Richard.
  • 17 octobre : Kariane Bourassa, journaliste à MATV Mauricie, produit deux entrevues de 10 minutes avec Andréa Richard et Michel Virard.
  • 24 octobre : Andréa Richard et Daniel Baril donnent la réplique à Jocelyn Maclure et Mireille Estivalèzes à Medium Large («Le cours ÉCR ne fait pas l’unanimité») sur RC Ici-Première.

Les journaux qui ont publiés nos «journalistes» le plus fréquemment sont Le Devoir, Voir.ca, le Huffington Post et le Nouvelliste. Daniel Baril et Andréa Richard sont de loin les plus gros contributeurs à ce flot d’articles.

 

Finances

Suite à une combinaison de facteurs, nous avons eu une période, d’avril à décembre, pendant laquelle notre statut d’œuvre de charité avait été révoqué (pour cause de retard de déclaration). C’est maintenant corrigé et le statut de charité a été rétabli entièrement et rétroactivement pour toute l’année 2016.

Autre difficulté inattendue, notre compte Paypal a été temporairement bloqué en septembre suite à un changement dans les règles de Revenu Canada applicables à Paypal. Finalement, après une invraisemblable série de dialogues de sourds, nous avons récupéré notre compte Paypal. Cette panne de moyen de paiement juste avant le colloque du 1er octobre a été une source considérable de frustration pour vos administrateurs.

La bonne nouvelle est que votre président a pu passer la charge de trésorier à Sylvie Paquette à partir du printemps 2016. 2016 est donc la première année fiscale de nos finances sous la houlette de Sylvie. Malgré une logistique un peu compliquée (Sylvie habite à Chambly), je peux vous dire que «ça fonctionne» et que Sylvie est d’accord pour continuer en 2017.

Nos finances restent stables quoique en décroissance à cause des frais plus élevés pour la location de la salle. Nous satisfaisons à la loi canadienne sur les œuvres de charité car nous dépensons l’essentiel de nos revenus sur notre mission principale, le développement de la pensée critique et des valeurs humanistes via nos activités de ciné-clubs, de conférences, de colloques et les articles que nous publions en ligne et via le magazine. Vos administrateurs sont encore aujourd’hui tous bénévoles, comme l’avait exprimé les fondateurs. Au 31 décembre 2016, nous avions 291 membres en règle, en progression par rapport aux 251 de 2015.

Michel Virard, président sortant

Association humaniste du Québec

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *