Quel modèle de laïcité pour le Québec : « Ouverte » ou « Sans adjectif » ?

Quel modèle de laïcité pour le Québec : « Ouverte » ou « Sans adjectif » ?

Voici l’enregistrement intégral du panel organisé par la Coalition Laïcité Québec le 26 avril 2012 au Centre St-Pierre à Montréal.
Les participants sont: Caroline Beauchamp, juriste, Prof. Henri Peña-Ruiz, philosophe, Institut d’étude politique de Paris, Prof. Daniel Weinstock, philosophe, Université de Montréal.

Point fort de ce panel: est-ce qu’une société laïque « ouverte » aux accommodements religieux diffère d’une société laïque « sans adjectif » lorsqu’il faut faire face à la pratique de l’excision du clitoris chez les fillettes ? Ceci a donné lieu à un échange assez vif à la période de questions entre Louise Mailloux (à 1h50mn) et Henri-Peña-Ruiz (à 2h02mn18), d’une part et Daniel Weinstock d’autre part (à 1h56mn29s). Comme la question de L.Mailloux référait à des paroles prononcées par D. Weinstock lors d’une conférence aux États-Unis, nous avons crû bon de fournir ci-dessous des liens sur le document de référence.

Voici les principaux extraits de la conférence que Daniel Weinstock a prononcé à l’Université de Berkeley le 8 mai 2009. Il y plaide en faveur des tribunaux de la charia et donne comme exemple d’accommodement l’excision symbolique. http://www.youtube.com/watch?v=oeFSAQ8no6g&feature=youtu.be

Pour voir la conférence de Daniel Weinstock à Berkeley dans son intégralité, voici le lien http://www.youtube.com/watch?v=-Xl72fwbHt0&feature=player_embedded# (De la 4e minute à la 31e minute) L’extrait sur l’excision se trouve à la 26e minute. Celui sur le rapport Boyd et la charia se trouve aux minutes 30-31.

En consultant ces extraits vous pourrez constater que les propos de Daniel Weinstock corroborent ce qui a été rapporté lors du débat organisé par la Coalition Laïcité Québec le 26 avril 2012 au Centre St-Pierre à Montréal.

Bon visionnement!

Les commentaires sont fermés