Assez c’t’athée !

Assez c’t’athée !

En cette ère de morosité idéologique, l’« opium du peuple » retrouve des adeptes. En effet, nous assistons actuellement à un regain significatif et planétaire de l’intégrisme religieux. Heureusement, il existe des brasseurs de consciences qui veillent au grain et ne tarissent pas d’ingéniosité pour sonner les cloches des néo-archaïstes.

L’humour, c’est bien connu, aide à la détente. Mais il constitue aussi un excellent excipient aux antidotes des poisons de l’esprit. Pour l’heure, qui est le génial apothicaire ? Télé-Québec, et sa nouvelle émission « Bar ouvert » animée par le très talentueux Christian Bégin !

Vendredi soir, le 16 septembre dernier, Christian Vanasse, membre du groupe Les Zapartistes et invité de l’émission, a proposé à l’assistance un quiz religieux fort simple : citer quelques « vérités éternelles » tirées de livres « sacrés » et demander quelle en était la source. Les quatre courts textes choisis – extrêmement misogynes – étaient tout sauf acceptables. Leurs sources : la Bible, le Coran, le Talmud et un livre bouddhiste. À la fin du quiz, il a été chaudement applaudi lorsqu’il a proposé de reléguer les religions à la « poubelle de l’Histoire ».

Par la suite, il s’est exclamé : « Assez c’t’athée » ! pour finir en soulignant que nous serons heureux quand, dans un Québec laïquement assumé, nous irons camper au camping Madeleine, danser au festival de Tite et, le 24 juin, fêter ensemble la Jean !

Encore bravo à Télé-Québec et à Christian Vanasse pour nous avoir fait entendre haut et fort le mot « athée » à la télévision publique.

Pour terminer, après cette émotion intense, nous savons qu’il reste beaucoup à faire pour que le Québec et le monde entier reconnaissent l’urgence d’instaurer la société laïque. Les croyances en des entités surnaturelles (incluant les dieux) doivent être remplacées par une volonté sociale et politique de miser sur l’Humain. Il faut que la vie morale et éthique sans dieu devienne une option valable dans la tête et le cœur d’un nombre grandissant de citoyens du monde.

Un Québec athée pour demain matin ? Ne rêvons pas en couleur ! Mais, soyons optimistes et fixons-nous un rendez-vous à ne pas manquer.

Que ce soit à Hyacinthe, à Félicien ou à Montréal, au coin de Laurent et Catherine !

Lyne Jubinville, porte-parole de l’AHQ (vidéo de la lecture de la lettre)

Les commentaires sont fermés