La critique de l’humanisme de Peter Sloterdijk – par Dominic Desroches

DominicDesroches-rConférence à l’AHQ – 22 février 2010 (19 heures 30)

Résumé

L’humanisme classique est une conception qui place l’homme en son centre. Or qui est cet homme aujourd’hui ? Est-ce l’animal qui parle (Aristote) ? Est-ce celui qui élève ses enfants par la lecture et les bonnes manières (Érasme) ? Ou bien est-ce celui qui a inventé la technique, tout en y reconnaissant son destin (Heidegger) ? Une chose est claire : la puissance de la technique rend obsolète la question de savoir qui est cet homme, car celui-ci se fabrique lui-même dans son environnement – c’est l’anthropotechnique – et déjoue sa dépendance à la nature. L’homme a non seulement appris à survivre, à s’installer sur le globe, mais il est aussi parvenu à modifier et à dominer l’environnement, il en a fait son « parc à thème », au point de le détruire lentement lui-même.

L’écrivain allemand Peter Sloterdijk, auteur de la trilogie Sphères, répond à la crise de l’humanisme classique en interrogeant le lieu de l’homme, autrement dit comment l’homme s’installe dans les sphères. Dans sa réponse à Heidegger, il montre que l’humanisme traditionnel est limité, car il coupe l’homme de la technique qu’il invente. À l’ère des biotechnologies, s’opposer à la technique au nom de la morale (Jonas) n’a plus de sens. Si la tradition – forgée par la morale et la religion – a voulu voir en l’Homme un être libre de sa domestication par le média du livre, cela ne correspond plus à notre réalité. Pour Sloterdijk, et ce sera l’objet de sa conférence controversée intitulée Règles pour le parc humain,  l’avenir de la culture, de l’éducation et de la politique repose sur une vision qui ne refuse plus que l’homme soit un désigner d’atmosphère capable de modifier sa nature par la force de ses métaphores. La question n’est donc plus de savoir s’il se transforme, mais comment s’interdira-t-il d’avancer dans cette direction sans renier en même temps son potentiel anthropotechnique ?

Bibliographie

Sloterdijk, P., Règles pour le parc humain, Paris, Mille et une nuits, 1999.

_____, La Domestication de l’Être, Paris, Mille et une nuits, 2000.

_____, Écumes. Sphères III, Paris, Pauvert, 2005.

Dominic Desroches, Ph. D. (Professeur de philosophie au Collège Ahuntsic)

Les commentaires sont fermés